Joe Biden part en tournée dans trois États en vue des élections de mi-mandat

WASHINGTON — Joe Biden part en tournée dans trois États de l’ouest du pays, cette semaine, en vue des élections de mi-mandat qui approchent à grands pas. 

La stratégie de la Maison-Blanche: faire la promotion des accomplissements de l’administration Biden et unifier les troupes démocrates, tout en engrangeant de l’argent pour la campagne.

Le premier arrêt de Joe Biden, mercredi, sera au Colorado, où il dévoilera le premier monument de son administration en compagnie du sénateur Michael Bennet, qui fait face à une course serrée. 

Il se rendra ensuite en Californie pour notamment participer à une soirée de financement en faveur des démocrates de la Chambre des représentants. 

Le président s’arrêtera finalement en Oregon, où les démocrates sont menacés par une candidate indépendante qui pourrait brouiller les cartes dans la course au gouverneur.

La porte-parole de la Maison-Blanche, Karine Jean-Pierre, a affirmé que le président serait sur le terrain, tout comme la vice-présidente Kamala Harris, pour promouvoir le bilan de l’administration.

Tout cela fait partie d’un plan de campagne affiné au cours des derniers mois pour M. Biden, qui avait hâte de parcourir le pays, mais qui fait face au traditionnel vent de contestation contre le parti au pouvoir à mi-parcours, accentué par la situation économique difficile.

Pour contrer les critiques républicaines sur l’économie et l’inflation, les candidats démocrates ont mis en évidence des réalisations telles que l’entente bipartite sur l’infrastructure, les lois sur la fabrication et une vaste législation sur le climat, la fiscalité et les soins de santé. Ces réalisations ont d’ailleurs contribué à augmenter la popularité du président Biden plus tôt cette année. 

Les candidats démocrates sont souvent apparus avec M. Biden lors d’événements officiels avec la Maison-Blanche pour souligner les réalisations de l’administration. C’est ce qui se passera au Colorado, où il sera aux côtés du sénateur Michael Bennet pour présenter le premier monument national de son administration, soit le Camp Hale, un site d’entraînement alpin où les soldats américains se préparaient aux combats dans les Alpes italiennes pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Plusieurs militaires qui s’étaient entraînés là étaient retournés au Colorado après la guerre pour bâtir la lucrative industrie de ski. Alors que la plupart des monuments nationaux protègent des paysages naturels extraordinaires, il existe au moins 12 autres sites militaires désignés comme monuments nationaux par d’autres présidents.

M. Biden doit ensuite faire campagne en Californie et en Oregon,  où le parti pourrait perdre la course au gouverneur dans cet État traditionnellement démocrate. Betsy Johnson, une ancienne républicaine et démocrate qui a depuis quitté les deux partis, s’est bâti une campagne bien financée contre la démocrate Tina Kotek et la républicaine Christine Drazan. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.