Joe Biden qualifie Vladimir Poutine «d’adversaire à la hauteur»

BRUXELLES — A deux jours de sa rencontre de mercredi avec le dirigeant russe, le président américain Joe Biden a qualifié Vladimir Poutine «d’adversaire à la hauteur», mais a refusé de dire comment il mesurerait à l’avance le succès de cette rencontre.

Interrogé lors d’une conférence de presse après le sommet de l’OTAN de lundi sur le tête-à-tête des deux dirigeants, Joe Biden n’a donné aucun détail sur ce qu’il espère obtenir de cette rencontre avec Vladimir Poutine, disant seulement qu’ils discuteront des « domaines où nous pouvons coopérer ». Il a également lancé un avertissant à la Russie selon lequel si elle refuse de coopérer sur des sujets comme la cybersécurité, « nous répondrons de façon appropriée ».

Joe Biden a toutefois déclaré que Vladimir Poutine était « brillant » et « dur » et a exprimé l’espoir que le président russe s’intéresserait à « changer la perception que le monde a de lui ».

Par ailleurs, le président Joe Biden a déclaré que l’OTAN resterait ferme contre les prétendus efforts russes et chinois visant à creuser un fossé entre les membres de l’alliance.

Les commentaires de Joe Biden lors de la conférence de presse se sont concentrés en partie sur ce qu’il a appelé des «piratages agressifs» par la Russie et d’autres «cyberactivités malveillantes».

Joe Biden a indiqué que l’OTAN était une «fondation solide» pour la poursuite du renforcement de la sécurité de ses 30 pays membres.

La réunion s’est terminée par un communiqué exprimant une vive inquiétude à l’égard de la Chine en tant que prétendue menace pour l’ordre mondial.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.