Joe Biden rencontrera la famille de Jacob Blake lors de sa visite à Kenosha

Joe Biden prévoit rencontrer les membres de la famille de Jacob Blake, cet homme noir du Wisconsin qui a été atteint au dos par sept tirs de la police le 23 août.

Le candidat démocrate à la présidence des États-Unis se rendra jeudi à Kenosha, dans le Wisconsin, pour rencontrer des membres de la communauté. Un porte-parole de son équipe de campagne a déclaré que M. Biden prévoyait également rencontrer des membres de la famille Blake.

Lorsque le président Donald Trump s’est rendu à Kenosha mardi, il n’a pas rencontré les proches de Jacob Blake. Il s’est surtout attardé à remercier les membres des forces de l’ordre pour la manière dont ils ont géré les violences dans les nuits qui ont suivi l’incident ayant grièvement blessé l’homme de 29 ans. M. Trump a également visité des bâtiments endommagés et a parlé avec des propriétaires qui ont été touchés par des actes de vandalisme.

M. Biden a par ailleurs estimé mercredi que le policier de Kenosha qui a tiré sur Jacob Blake devrait être accusé. Le candidat démocrate a fait cette déclaration après avoir été interrogé sur les commentaires de sa colistière Kamala Harris, qui a affirmé que le policier devrait faire face à des accusations.

M. Biden a ajouté que des policiers devraient également être accusés pour la mort par balle de Breonna Taylor dans le Kentucky.

Le Wisconsin, considéré comme un État pivot dans la course présidentielle, s’est retrouvé ces derniers jours au centre d’un débat grandissant sur la violence.

Lors de sa visite à Kenosha, M. Trump en a profité pour se présenter en gardien de la loi et de l’ordre et a associé les pillages et les incendies criminels durant les manifestations à du «terrorisme intérieur». Le président et ses alliés ont aussi affirmé que si M. Biden était élu, de tels incidents deviendraient la norme.

Le démocrate a dénoncé à plusieurs reprises la violence des manifestations, mais a exprimé sa sympathie pour les préoccupations des manifestants concernant le racisme systémique. Il s’est aussi engagé à réformer les services de police s’il devenait président.

On a par ailleurs appris mercredi que Joe Biden avait amassé au moins 360 millions de dollars durant le mois d’août, une somme record qui lui donnera les moyens nécessaires pour traverser les deux derniers mois de la campagne.

Le total a été révélé par une personne ayant une connaissance directe de la collecte de fonds, qui a réclamé l’anonymat. L’équipe de campagne de M. Biden a refusé de confirmer l’information.

Donald Trump n’a pas encore rendu public le bilan de sa collecte de fonds pour le mois d’août.

Laisser un commentaire
Les plus populaires