Johnson & Johnson suspend l’étude de son vaccin contre la COVID-19

NEW BRUNSWICK, N.J. — Johnson & Johnson annonce la suspension temporaire de l’étude avancée de son candidat vaccin contre la COVID-19 afin d’investiguer si la «maladie inexpliquée» d’un participant est liée à la dose qu’il a reçu.

Dans un communiqué publié lundi soir, le fabricant soutient que les maladies, les accidents et les effets secondaires «sont attendus dans toute étude clinique, particulièrement les études à grande échelle», mais ses médecins et un comité de surveillance ont dit vouloir déterminer la cause de la maladie en question.

Cette suspension temporaire constitue au moins la deuxième du genre à survenir parmi les diverses études de candidats vaccins ayant atteint la phase finale d’essais à grande échelle aux États-Unis.

Johnson & Johnson a refusé de fournir davantage de détails concernant la mystérieuse maladie plaidant qu’il s’agit de la vie privée du participant.

Ce genre de suspension temporaire des travaux est plutôt commun. Toutefois, peu de ces incidents font l’objet d’une sortie publique. L’importance de l’enjeu actuel rend cependant bien plus grand l’intérêt pour ces complications.

Laisser un commentaire
Les plus populaires