Jour 13: La CAQ perd un candidat, et le PQ aussi sur la défensive

QUÉBEC — Les proches aidants obtiendraient un meilleur soutien de l’État si la Coalition avenir Québec (CAQ) prenait le pouvoir le 1er octobre, selon ce qu’a promis son chef, François Legault, mardi, cherchant à courtiser l’électorat plus âgé.

Le retrait d’un autre candidat de la CAQ a toutefois jeté de l’ombre sur l’annonce du chef François Legault. Stéphane Laroche a été forcé mardi soir de retirer sa candidature dans la circonscription de Saint-Jean, pour avoir manqué de transparence envers son chef.

La CAQ a indiqué par voie de communiqué que M. Laroche «n’a pas été transparent lors du processus de sa candidature, cachant plusieurs informations dévoilées dans un article de La Presse canadienne».

Stéphane Laroche est propriétaire du pub O’Bock, établissement situé à Saint-Jean-sur-Richelieu reconnu pour avoir à maintes reprises accueilli des jeunes d’âge mineur, malgré de nombreux avertissements, et d’avoir offert un salaire inférieur aux femmes, en comparaison de celui versé à ses employés masculins, selon ce qu’a appris La Presse canadienne mardi.

Qualifié de «multirécidiviste», M. Laroche a eu ces dernières années plusieurs démêlés avec la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ), qui a suspendu son permis d’alcool à trois reprises, et avec la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST), parce qu’il ne respectait pas la loi sur l’équité salariale.

Par ailleurs, le candidat et député caquiste de La Peltrie, Éric Caire, a attiré l’attention du chef péquiste, Jean-François Lisée, qui, selon lui, devrait quitter la politique.

Le dirigeant du Parti québécois (PQ) réagissait ainsi aux propos tenus mardi par le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, en entrevue au FM93, voulant qu’Éric Caire a encore des chances d’être ministre dans un futur gouvernement caquiste malgré la controverse dans laquelle il est embrouillé.

M. Caire a contracté un prêt de 55 000 $ du maire de L’Ancienne-Lorette, une municipalité située dans sa circonscription.

Le chef du Parti québécois a eu sa part de problèmes, mardi, avec un candidat dans la tourmente. Jean-François Lisée a dit avoir l’intention de garder dans ses rangs le candidat et député péquiste Guy Leclair, qui a été arrêté cet été pour conduite avec facultés affaiblies.

Radio-Canada a dévoilé que le député sortant de Beauharnois avait été arrêté en juillet à Salaberry-de-Valleyfield. Selon le diffuseur public, M. Leclair aurait refusé de se soumettre à un alcootest. L’accusation de conduite avec facultés affaiblies devrait être déposée dans les prochains jours.

M. Lisée, qui dit avoir été informé de la situation il y a dix jours, a reconnu qu’il s’agissait d’une accusation «sérieuse», mais il a évoqué le droit de son député à la présomption d’innocence.

En ce 13e jour de la campagne électorale, les libéraux de Philippe Couillard ont plutôt cherché à séduire les électeurs installés en région, en promettant d’amorcer un processus de décentralisation des pouvoirs et du personnel administratif sur tout le territoire du Québec.

Du côté du Parti québécois (PQ), on s’intéressait à la chasse et à la pêche, promettant notamment une baisse du prix des permis.

C’est le dossier du bois d’oeuvre qui a retenu l’attention de Québec solidaire (QS) mardi. Le parti veut intensifier la construction d’édifices en bois pour diminuer la dépendance du Québec envers les États-Unis à ce chapitre.

CAQ: 20 maisons de répit  

Pour mieux soutenir les personnes devant s’occuper quotidiennement d’un proche très âgé, handicapé ou malade, un gouvernement de la CAQ interviendrait de plusieurs façons: création de 20 maisons de répit Gilles-Carle, crédit d’impôt aux proches aidants bonifié, passant de 1176 $ à 2500 $, et préparation d’une politique nationale des proches aidants.

PLQ: Décentralisation

Des milliers de fonctionnaires installés à Québec pourraient avoir la surprise d’apprendre qu’ils devront déménager à Val-D’Or ou à Cap-aux-Meules si les libéraux de Philippe Couillard obtiennent un second mandat.

Des directions complètes de ministères seraient transférées en région. Par exemple, les fonctionnaires oeuvrant dans le secteur des mines se retrouveraient en Abitibi, ceux de la forêt au Saguenay et ceux dédiés à la mariculture aux Îles-de-la-Madeleine. 

C’est ce qu’a promis le chef libéral mardi, en tournée en Gaspésie.

PQ: Permis de chasse

Lui aussi présent en Gaspésie, le chef péquiste, Jean-François Lisée, a dit vouloir inciter les Québécois, particulièrement les jeunes, à pratiquer la chasse et la pêche. Le coût des permis sera réduit sous un gouvernement péquiste.

QS: Bois d’oeuvre

Québec solidaire a présenté son plan pour mettre l’industrie du bois d’oeuvre à l’abri des sautes d’humeur du président américain.

En point de presse à Gatineau, mardi matin, la porte-parole Manon Massé a détaillé comment son parti entend développer ce marché au Québec, pour moins dépendre de l’exportation.

Avec un gouvernement solidaire, toute nouvelle construction non résidentielle aurait une structure en bois.