Jour 15: Jagmeet Singh et Erin O’Toole mènent campagne au Québec

Deux chefs fédéraux ont courtisé l’électorat québécois en ce 15e jour de la campagne électorale.

Le chef conservateur Erin O’Toole est revenu à Saint-Hyacinthe, où il avait tenu un rassemblement avant le déclenchement de la campagne électorale.

Il a profité de l’occasion pour présenter certains aspects de son programme d’aide aux petites et moyennes entreprises, s’engageant notamment à «subventionner à la hauteur de 25 % le salaire des nouveaux employés» pendant une période de six mois. Il compte aussi diminuer «de façon responsable» les programmes de soutien à l’emploi.

Il s’est aussi engagé à offrir des prêts allant jusqu’à 200 000 $ aux petites et moyennes entreprises. Il s’est défendu de vouloir les endetter davantage par cette mesure. «Je crois aux entrepreneurs canadiens qui veulent réintégrer leurs travailleurs. Et ils pourront être dispensés en partie de rembourser cet emprunt. Les entrepreneurs croient en eux et je crois en eux.»

M. O’Toole a réitéré son intention d’appliquer la loi 101 aux entreprises à charte fédérale. «Il est important de préserver l’identité et la nation québécoises pour le patrimoine de notre pays», a-t-il lancé. 

Il a toutefois refusé de s’engager à respecter l’entente sur les garderies conclue entre les gouvernements fédéral et provincial.

Le chef du NPD Jagmeet Singh était de passage à Yamachiche, en Mauricie, où il a tenu un point de presse en compagnie d’une de ses rares candidates de prestige, l’un des visages de la vague orange de 2011, Ruth Ellen Brosseau.

Il a profité de l’occasion pour présenter la mise en ligne d’une plateforme web visant à aider les gens à voter. La plateforme demande aux visiteurs d’inscrire leur code postal pour connaître les détails liés à leur circonscription, mais aussi leurs coordonnées.

M. Singh a expliqué que le parti voulait utiliser ces renseignements personnels pour faire des rappels auprès des gens tout au long du processus.

De son côté, le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet est allé assister à un match de football universitaire à l’Université Laval.

Trudeau remise sur l’environnement

On a aussi parlé d’environnement au cours de cette 15e journée.

Le chef libéral Justin Trudeau, qui a encore une fois été suivi par des manifestants hostiles à la vaccination, a dévoilé le programme de son parti afin de contribuer à la réduction des gaz à effet de serre.

Les libéraux disent vouloir encourager la création d’emplois dans les technologies propres «en faisant du Canada un chef de file des batteries» nécessaires au bon fonctionnement des véhicules à zéro émission.

Ils promettent également de poursuivre ses crédits d’impôt de 5000$ pour l’achat de véhicules sans émissions polluantes et de construire 50 000 bornes de recharge au pays pour ces véhicules.

Un gouvernement libéral réélu veillerait également à ce que le secteur pétrolier et gazier réduise ses émissions de façon à répondre à l’objectif de carboneutralité du Canada d’ici 2050.

Afin d’aider les régions dont l’économie repose sur le pétrole, les libéraux promettent d’investir deux milliards de dollars dans un Fonds pour l’avenir afin que l’Alberta, la  Saskatchewan et Terre-Neuve-et-Labrador puissent créer des emplois dans la nouvelle économie verte.

«Le bruit des sirènes en arrière-plan nous rappelle que nous sommes dans une urgence climatique, a déclaré M. Trudeau, enterré par le bruit des manifestants. C’est pourquoi nous allons aller plus vite et que nous serons plus ambitieux», a-t-il dit, revenant à l’annonce du jour.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.