Jour 16 de la campagne électorale: la moitié des chefs sont au Québec

OTTAWA — Le chef conservateur Andrew Scheer et la chef des verts Elizabeth May sont tous les deux à Montréal jeudi, alors que la troisième semaine de la campagne électorale fédérale commence.

Andrew Scheer fera une annonce matinale au parc Jarry, puis il ira présenter ses candidats conservateurs dans deux châteaux forts du Parti libéral: Mont-Royal et Saint-Léonard-Saint-Michel.

Mont-Royal appartient aux libéraux depuis 1940; c’était le siège de Pierre Elliott Trudeau pendant près de 20 ans, le père du chef libéral Justin Trudeau.

Saint-Léonard-Saint-Michel a fait élire des libéraux depuis sa création dans les années 1980. Les trois députés qui ont représenté la circonscription ont eu des difficultés:

Alfonso Gagliano, un ministre déchu après le scandale des commandites au début des années 2000, Massimo Pacetti, que Justin Trudeau a expulsé du caucus libéral en 2014 après des allégations selon lesquelles il aurait harcelé une députée et Nicola Di Iorio, qui a cessé de se présenter à la Chambre des communes avant de démissionner de son poste l’hiver dernier.

Pourtant, les conservateurs n’ont jamais été près de gagner dans cette circonscription.

En après-midi, Elizabeth May parlera du rôle qu’elle souhaite que le Québec joue dans un Canada alimenté par les énergies renouvelables.

Le Bloc québécois continue sa semaine sous le thème du nationalisme. Yves-François Blanchet fera des points de presse sur la prestation de services à visage découvert et sur la laïcité. Il passera la journée à Drummondville et Québec.

Justin Trudeau commence sa journée à Sudbury, en Ontario, et il devrait continuer à faire des annonces liées à l’environnement alors qu’il s’adressera aux médias dans la Zone de conservation du lac Laurentien. Il se rendra ensuite au sud-est de la province pour un rassemblement à Peterborough, où la ministre Maryam Monsef se bat pour conserver son siège.

Jagmeet Singh, du NPD, passe une troisième journée consécutive en Colombie-Britannique et parlera principalement de logement lors d’un événement sur l’île de Vancouver. Il joue défensivement: c’est sur l’île de Vancouver que les verts voient leurs meilleures chances de remporter des sièges, après une victoire aux élections partielles contre les néo-démocrates à Nanaimo-Ladysmith en mai dernier.

Jagmeet Singh commencera la journée à Campbelle River et il ira plus tard à Nanaimo.

Maxime Bernier, du Parti populaire, continue son voyage dans l’Ouest où il diffusera son message populiste à Calgary après avoir passé, mercredi, à Vancouver.