Journée des travailleurs: cinq arrestations en soirée à Montréal

MONTRÉAL — Des manifestations en soirée à Montréal à l’occasion de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs ont mené à cinq arrestations et plusieurs méfaits, selon la police de Montréal.

Il y aurait eu quelques groupes dispersés à certains moments.

Un rassemblement était organisé vers 18h, au métro Parc, à Montréal.

Sur le thème «Pour le Québec qu’on veut», les organisateurs revendiquaient notamment des services publics de qualité, accessibles et gratuits, une «lutte contre les changements climatiques» et «une fiscalité juste où chacun paie sa part».

Un autre était orchestré par la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) au Square Cabot, près du métro Atwater.

Des «comportements illégaux» ont été signalés par la police dans le sud-ouest du centre-ville vers 19h, au moment où des manifestants se déplaçaient sur l’avenue Atwater en direction sud, passé la rue Saint-Jacques.

La police aurait cherché à disperser la foule environ deux heures plus tard.

Selon un bilan provisoire fait par la police de Montréal un peu avant 22h, il y a eu «cinq arrestations pour diverses infractions et actes criminels». La police n’a pas précisé la nature de ces actes criminels. Elle a aussi fait état de «plusieurs méfaits».