Justin Trudeau aborde l’assurance-emploi lors d’un forum à Calgary

CALGARY – Le premier ministre Justin Trudeau a indiqué que son gouvernement allait suivre de près les changements qui seront apportés à l’assurance-emploi. Il veut être sûr qu’ils auront des retombées positives.

M. Trudeau a dit qu’il devait garder les yeux sur les statistiques, les marchés de l’emploi et le sort des familles.

Parlant après un forum de discussions portant sur l’assurance-emploi à Calgary, mardi, M. Trudeau ne voulait pas s’avancer sur d’autres améliorations à y apporter.

Lors du dépôt du budget fédéral, la semaine dernière, le gouvernement a prévu des améliorations au programme d’assurance-emploi dans 12 régions du pays, tout en en laissant d’autres en plan, dont certaines pourtant affectées par la baisse du prix du pétrole.

Dimanche dernier, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, avait défendu sa décision de bonifier les prestations d’assurance-emploi pour certaines parties seulement de l’Alberta et de la Saskatchewan.

Bill Morneau a affirmé que le gouvernement avait dû décider quelles régions du pays avaient le plus besoin de prestations hebdomadaires additionnelles pour les chômeurs.

Les libéraux ont entre autres exclu de leur programme des villes comme Edmonton. Mais des chômeurs de 12 régions, notamment dans le nord et le sud de l’Alberta, auront des bonifications.

«Observer comment le marché du travail évolue, comment les investissements arrivent, comment vont les familles fait partie de ce que tout gouvernement doit faire sur une base continue, si nous voulons être au service des citoyens qui nous ont élus pour les représenter», a dit M. Trudeau.

«Nous allons continuer à travailler avec les premiers ministres du pays, collaborer avec les municipalités, travailler avec l’industrie, et travailler avec tous ceux qui ont été touchés par cette situation économique difficile afin de nous assurer que nous faisons tout ce que nous pouvons», a-t-il ajouté.

M. Trudeau a indiqué que le gouvernement précédent avait tenu à présenter ce programme, mais qu’il n’avait pas su le suivre pour s’assurer qu’il avait l’effet désiré.