Justin Trudeau accueilli par des partisans au Stampede de Calgary

CALGARY — Le premier ministre Justin Trudeau a passé son dimanche à Calgary, où il a été accueilli par une majorité de partisans alors qu’il participait à un déjeuner de crêpes avant de visiter le site du Stampede et de livrer un discours dans un événement-bénéfice.

Le célèbre rodéo du Stampede, un événement annuel de dix jours qui célèbre le mode de vie «cowboy», est devenu un incontournable pour les politiciens de toutes allégeances.

Justin Trudeau s’y est présenté coiffé d’un chapeau de cowboy blanc et vêtu d’une chemise à carreaux rouge et d’un jean. Sa présence est devenue une tradition au cours des dernières années.

«C’est un moment pour se rassembler et pour célébrer le fait d’être en mesure de se réunir à nouveau. C’est bien de revoir tout le monde en personne. Bon Stampede!», a lancé le premier ministre tôt dimanche lors d’un déjeuner organisé par l’unique député libéral fédéral de Calgary, George Chahal.

M. Trudeau a brièvement fait référence aux conséquences de la COVID-19 sur les grands événements avant de se prêter au jeu de retourner quelques crêpes.

«Ç’a été des années difficiles, où les gens ont eu à se serrer les coudes pour passer au travers de la pandémie et on a réellement pu voir la force d’une communauté», a-t-il souligné.

«Nous faisons face à de nouveaux défis avec la guerre en Ukraine et la crise de l’inflation mondiale, mais en même temps, on voit encore et encore les Canadiens se retrousser les manches et s’entraider.»

Un seul manifestant s’est présenté avec un drapeau canadien pour crier «traître» à quelques reprises avant d’être tranquillement escorté hors du stationnement jusque de l’autre côté de la rue.

M. Trudeau a été assailli par des partisans alors qu’il se déplaçait lentement parmi la foule, posant pour les photos, prenant des enfants dans ses bras et serrant des mains.

Le tout s’est répété sur le site du Stampede, où il est allé retrouver la mairesse de Calgary, Jyoti Gondek et plusieurs des organisateurs du rodéo. 

La mairesse Gondek a commenté la visite en disant qu’il avait été agréable de discuter avec le premier ministre au sujet du Stampede ainsi que de leurs responsabilités partagées.

Plusieurs personnes ont commenté favorablement le passage du premier ministre au Stampede alors que quelques critiques isolées se sont aussi fait entendre.

Après plus d’une heure à marcher sur le site de l’événement, M. Trudeau a dû partir pour se rendre à un événement-bénéfice du Parti libéral dans une brasserie du nord-est de Calgary.

Il a profité de l’occasion pour aborder l’entente fédérale-provinciale sur les garderies, l’aide fédérale pendant la pandémie et l’engagement pour défendre la démocratie en soutenant l’Ukraine.

Justin Trudeau a promis que le gouvernement allait continuer de «protéger les arrières» des gens face à la hausse de l’inflation et aux problèmes dans la chaîne d’approvisionnement.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.