Justin Trudeau participe au défilé de la Fierté LGBTQ de Vancouver

VANCOUVER — Le week-end du premier ministre Justin Trudeau en Colombie-Britannique s’est poursuivi, dimanche, par un discours à un petit-déjeuner organisé dans le cadre des célébrations du défilé de la Fierté LGBTQ de Vancouver.

M. Trudeau a ensuite participé au défilé.

Durant son allocution, M. Trudeau a déclaré que, si plusieurs endroits dans le monde pouvaient faire preuve de plus de tolérance, le Canada devait faire plus que simplement tolérer les différences au sein de ses communautés et plutôt choisir de les aimer.

«Aucune religion dans le monde ne dit: ‘Tolère ton prochain’, elles disent de les aimer, de les accepter, d’être leur ami», a-t-il lancé devant une bannière aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Le premier ministre était accompagné de la députée de longue date de Vancouver-Centre, Hedy Fry, et du porte-parole de l’organisme PFLAG Canada, Colin McKenna.

M. McKenna a remercié Justin Trudeau pour les excuses qu’il a présentées aux membres des communautés LGBTQ devant la Chambre des communes en novembre dernier pour les décennies de discrimination dont ils ont été victimes.

Quelques heures plus tard, M.Trudeau et la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, se sont entretenus brièvement avant de se joindre au défilé, encouragées par des milliers de personnes rassemblés le long des trottoirs de la rue Robson.

Le premier ministre a dit que, malgré les nombreux progrès réalisés au cours des deux dernières années pour la communauté LGBTQ, il restait encore beaucoup à faire.

«Il est vraiment important de continuer à marcher avec fierté. Nous savons que beaucoup de jeunes sans-abri viennent de la communauté LGBT, nous savons que le taux de suicide chez les adolescents est quatre fois plus élevé que dans les autres communautés et huit fois plus élevé chez ceux qui n’ont pas le soutien de leurs parents.»

M. Trudeau a terminé sa journée dans la région métropolitaine de Vancouver en participant à un barbecue communautaire du Parti libéral du Canada dans une ferme de baies à Delta, à environ 45 minutes au sud de Vancouver.

Des bruits de tambour et des chants se sont alors fait entendre, alors que les opposants à l’oléoduc Trans Mountain tentaient de perturber le discours du premier ministre.

À l’instar de plusieurs autres arrêts de Justin Trudeau au cours de sa visite, ces derniers jours, en Colombie-Britannique, les manifestants ont tenu des affiches et des pancartes dénonçant l’oléoduc Trans Mountain.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Finalement, le P.M. Justin Trudeau prépare sa 2e carrière soit d’être ambassadeur pour la défense des LGBT. Pas possible comment il y met du coeur à cette cause. Si cela continue , il faudra céer au Canada sous sa gouverne, un mouvent national à la défense des hétérosexuels! Curieux qu’il y ait tant de dossiers économiques d’importance cruciale à régler en plus du désastre qu’il a lui même créé pour l’immigration illégale et le multicuturalisme à outrance et que Justrin Trudeau soit lui-même si extrémiste dans tout ce qu’il entreprend, ne sachant rien 《doser》 mais plutôt de toujours aller à contre-courant du simple gros bon-sens. Aurait-il eu des séquelles de son adolescence en ayant fumé trop du bon pot! Comment disent déjà les médecins? Ah oui: la consommation de pot entre 15 et 21 ans peut porter atteinte au cerveau lors du développement de la maturité, des facultés de raisonnement, de la gestion des priorités et du sens des responsabilités. À ce chapitre, il a tiré le billet gagnant! Nous aussi d’ailleurs, le Québec , en l’ayant porté majoritairement au pouvoir et prêt à la refaire selon les derniers sondages!