Kathleen Wynne considère des ajustements au programme d’aide aux autistes

TORONTO – La première ministre Kathleen Wynne ne ferme pas complètement la porte à des ajustements au nouveau programme ontarien destiné aux personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme.

Le gouvernement libéral de l’Ontario a annoncé récemment un nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme, doté d’un budget de 333 millions $, qui intégrera ultimement deux approches éducatives actuellement offertes: l’intervention comportementale intensive (ICI) et l’analyse behavoriale appliquée (ABA).

Mais dans le cadre de ce nouveau programme, l’intervention comportementale intensive ne sera dorénavant offerte qu’aux enfants de deux à quatre ans, puisque selon les experts consultés par le gouvernement, il vaut mieux l’appliquer à ce stade précis du développement de l’enfant.

Les parents d’enfants qui seront alors retirés de la liste d’attente pour l’approche ICI toucheront 8000 $ pour obtenir des soins au privé en attendant la mise en oeuvre complète du nouveau programme, prévue en 2018. Or, les parents soutiennent que cette somme ne servira qu’à les défrayer pour quelques mois seulement d’ICI.

Mme Wynne a indiqué que des parents l’avaient sensibilisée à leur cause et que le gouvernement pourra «certainement prendre en compte» les différentes façons d’offrir le meilleur service à chaque enfant.

Grâce à son nouveau programme, le gouvernement estime que 16 000 enfants de plus pourront obtenir des services — surtout l’approche ABA — et que les listes d’attente pour l’approche ICI passeront d’ici 2021 de deux ans et demi à six mois.