Kenney évoque un référendum sur la péréquation si les oléoducs n’avancent pas

CALGARY — Le chef du Parti conservateur uni de l’Alberta promet de tenir un référendum sur la péréquation si rien ne se passe dans le dossier des oléoducs permettant de transporter le pétrole de sa province vers des marchés extérieurs.

S’il devient premier ministre, Jason Kenney soutient qu’il tiendra cette consultation populaire le 18 octobre 2021 — lors des prochaines élections municipales en Alberta.

Le programme fédéral de péréquation vise à réduire les disparités fiscales entre les provinces riches et les provinces pauvres.

Malgré ses récents déboires économiques, l’Alberta est toujours considérée comme une province «riche».

M. Kenney, un ancien ministre de Stephen Harper, souligne que les Albertains ne peuvent plus tolérer que d’autres gouvernements profitent des ressources albertaines tout en déployant des efforts considérables pour en bloquer le développement.

Le chef conservateur s’est aussi engagé à intenter des poursuites contre le gouvernement fédéral s’il adopte le projet de loi controversé visant à réviser la façon avec laquelle sont approuvés les projets énergétiques importants. Il promet aussi de cesser d’exporter du pétrole vers toute province s’opposant à un projet de construction d’oléoduc.

La première ministre néo-démocrate de l’Alberta, Rachel Notley, a convoqué mardi des élections générales pour le 16 avril dans cette province.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie