Kenney ne rencontrera pas Greta Thunberg, mais espère qu’elle aura un bel accueil

EDMONTON — La jeune militante suédoise Greta Thunberg prévoit se rendre à l’édifice de l’Assemblée législative de l’Alberta, vendredi, à l’occasion d’une grève pour la protection de l’environnement.

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a déclaré qu’il espérait que Greta Thunberg serait chaleureusement accueillie à Edmonton vendredi, mais il n’a pas l’intention de rencontrer la jeune militante.

Climate Justice Edmonton a annoncé mercredi que l’étudiante de Stockholm, âgée de 16 ans, se joindrait à une marche d’un parc du centre-ville d’Edmonton jusqu’à un rassemblement sur la grève pour la protection de l’environnement dans le secteur de l’Assemblée législative de l’Alberta.

«Nous espérons qu’elle recevra un accueil chaleureux, même de la part de personnes qui ne sont pas d’accord avec elle», a affirmé M. Kenney.

L’adolescente a fait les manchettes de la presse internationale pour avoir fustigé les dirigeants du monde, qu’elle accuse d’avoir laissé tomber les jeunes en faisant trop peu pour lutter contre les changements climatiques.

M. Kenney a affirmé que Greta Thunberg n’avait pas sollicité de rencontre et qu’il avait prévu pour sa part une visite vendredi d’une centrale située près d’Edmonton, qui fait la transition du charbon au gaz naturel plus propre.

Il a ajouté qu’il espérait que Greta Thunberg puisse reconnaître les efforts déployés par l’industrie pétrolière et gazière de la province pour réduire ses émissions.

M. Kenney a ajouté que le monde dépendait toujours de l’énergie des combustibles fossiles et qu’il valait mieux que ces ressources viennent du Canada plutôt que de pays comme l’Arabie saoudite ou la Russie.

Le ministre de l’Environnement, Jason Nixon, a indiqué qu’il n’était pas au fait de la présence d’un membre du gouvernement au rassemblement de vendredi et qu’il ne rencontrerait pas personnellement la jeune militante suédoise.

«Je ne pense pas que ce soit l’utilisation la plus productive du temps du gouvernement, a-t-il soutenu. On ne nous a pas demandé de rencontrer cette personne et nous continuerons à nous concentrer sur le travail acharné que nous accomplissons pour les Albertains.»

La chef de l’opposition néo-démocrate, Rachel Notley, a déclaré que des membres de son caucus étaient présents à un autre rassemblement pour le climat à l’Assemblée législative le mois dernier et qu’il était possible qu’ils y soient aussi vendredi.

«Je pense qu’il est ridicule que le ministre de l’Environnement ne soit pas présent», a-t-elle affirmé.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire