Kenney veut discuter de la stratégie fédérale sur les GES au Conseil de la fédération

VICTORIA — Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a déclaré qu’il dénoncera la stratégie fédérale de réduction des émissions lorsqu’il rencontrera ses homologues des provinces et territoires, lundi et mardi en Colombie-Britannique.

Juste avant la rencontre du Conseil de la fédération, à Victoria, M. Kenney a estimé que les cibles fédérales étaient «ridicules» si elles n’étaient pas accompagnées d’un plan de mise en œuvre approprié.

Le premier ministre albertain, qui participait lundi matin au petit-déjeuner annuel du Stampede de Calgary, a estimé que les implications du plan d’Ottawa seraient dévastatrices pour sa province, au moment même où le monde entier a besoin de plus de sources d’énergie.

Le plan fédéral, dévoilé plus tôt cette année, vise à plafonner les émissions du secteur pétrolier et gazier afin d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050. Il vise aussi à réduire d’au moins 75 % d’ici 2030 les émissions de méthane issues de la production de pétrole et de gaz.

Les premiers ministres des provinces et territoires rencontraient lundi les dirigeants des organisations autochtones nationales avant de commencer leur réunion du Conseil de la fédération.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, l’hôte de la rencontre et le président cette année du Conseil de la fédération, a déclaré que le financement de la santé serait au cœur des discussions. 

Les provinces souhaitent toujours que le gouvernement fédéral augmente sa part des dépenses de 22 à 35 % dans ce secteur, pour aider à améliorer le système.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.