Kevin Spacey, accusé à Londres d’agressions sexuelles, plaide non coupable

LONDRES — L’acteur Kevin Spacey a plaidé non coupable, jeudi au Royaume-Uni, aux accusations d’avoir agressé sexuellement trois hommes il y a dix ans ou plus, et il subira son procès l’année prochaine.

Spacey, âgé de 62 ans, s’est levé du banc des accusés et a déclaré clairement «non coupable» à chacune des cinq accusations, lors d’une audience à Londres.

Le juge Mark Wall a fixé au 6 juin 2023 l’ouverture du procès, qui devrait durer de trois à quatre semaines. Il se déroulera probablement à l’«Old Bailey», le lieu des procès criminels les plus médiatisés de Grande-Bretagne.

L’ancienne vedette de «House of Cards», qui a dirigé le fameux théâtre «Old Vic» de Londres entre 2004 et 2015, a plaidé non coupable aux quatre chefs d’agression sexuelle et à un chef d’avoir incité une personne à se livrer à une activité sexuelle avec pénétration sans consentement.

Les crimes auraient été commis à Londres entre mars 2005 et août 2008, puis un autre dans l’ouest de l’Angleterre en avril 2013. Les présumées victimes ont aujourd’hui entre 30 et 40 ans. L’avocat de Spacey avait déjà indiqué que l’acteur «niait vigoureusement» les faits allégués. 

Lors d’une audience préliminaire, le mois dernier, Spacey, qui a des adresses à Londres et aux États-Unis, avait été libéré sous caution et autorisé à retourner aux États-Unis. Le juge a maintenu jeudi cette libération sous caution inconditionnelle; il a indiqué qu’une autre audience préliminaire aurait lieu au début de 2023.

Spacey a remercié le juge à la fin de l’audience de 15 minutes. Il n’a fait aucun commentaire en quittant le tribunal.

Kevin Spacey avait remporté l’Oscar du meilleur acteur de soutien pour le film «Suspects de convenance» («The Usual Suspects», 1995) et l’Oscar du meilleur acteur pour le film «Beauté américaine» (1999).

Mais sa célèbre carrière, poursuivie dans «House of Cards», s’est brusquement arrêtée en 2017 lorsque l’acteur Anthony Rapp l’a accusé de l’avoir agressé lors d’une fête dans les années 1980 — M. Rapp était alors adolescent. Spacey nie les allégations.

Kevin Spacey fait face à une poursuite civile distincte, pour agression sexuelle de M. Rapp, devant un tribunal fédéral américain à New York.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.