Kevin Vickers annoncera vendredi sa décision sur la chefferie libérale au N.-B.

FREDERICTON — L’ancien sergent d’armes de la Chambre des communes Kevin Vickers devrait annoncer vendredi s’il a l’intention de briguer la chefferie du Parti libéral du Nouveau-Brunswick.

Ayant annoncé récemment qu’il quittait ses fonctions d’ambassadeur en Irlande, M. Vickers a écrit sur Twitter mercredi après-midi qu’une conférence de presse était prévue vendredi midi à Newcastle.

M. Vickers a été salué comme un héros pour avoir aidé à mettre fin à l’attentat de 2014 sur la colline du Parlement.

Le mois dernier, il a déclaré dans un message bilingue sur Facebook qu’il prendrait sa retraite comme ambassadeur du Canada en Irlande, à compter du 2 mars, et retournerait chez lui à Miramichi.

Plus récemment, il a parcouru la province afin d’écouter les citoyens avant d’annoncer sa décision quant à la direction du Parti libéral du Nouveau-Brunswick.

Lisa Harris, députée libérale de Baie-de-Miramichi-Neguac, a soutenu que la possible candidature de M. Vickers représentait un grand jour pour la province.

René Ephestion, qui dirige la Commission d’inclusion multiculturelle libérale du Nouveau-Brunswick, a également exprimé son intérêt pour le poste.

Les plus populaires