La C.-B. dévoile son nouveau plan de lutte contre les changements climatiques

VANCOUVER — La Colombie-Britannique a dévoilé mercredi un nouveau plan de lutte contre les changements climatiques, qui prévoit notamment que tous les nouveaux bâtiments devront être à «bilan énergétique nul» d’ici 2032.

Lorsque ces bâtiments parviendront à générer leur propre énergie pour alimenter leur consommation interne, leur efficacité énergétique sera 80 pour cent plus élevée que les maisons construites de nos jours.

Ce plan, présenté par le premier ministre néo-démocrate John Horgan et le chef du Parti vert, Andrew Weaver, prévoit aussi de transformer 95 pour cent des déchets organiques qui finissent actuellement dans les sites d’enfouissement, et qui proviennent de l’agriculture, de l’industrie et des municipalités.

Par ailleurs, 30 pour cent de toutes les voitures et tous les camions légers neufs vendus dans la province d’ici 2030 devront être des véhicules à émission nulle, avec une cible de 100 pour cent d’ici 2040.

La Colombie-Britannique avait instauré en 2008 une taxe sur le carbone et des cibles législatives de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Dix ans plus tard, le gouvernement actuel croit que ce nouveau plan permettra à la province d’atteindre les objectifs fixés par la loi, en réduisant les émissions de GES de 40 pour cent d’ici 2030, de 60 pour cent d’ici 2040 et de 80 pour cent d’ici 2050.

M. Horgan a expliqué que face aux défis posés par les changements climatiques, les citoyens doivent cesser de brûler des combustibles fossiles. Le premier ministre a notamment évoqué les incendies de forêt et les inondations qui touchent «tant de gens, de communautés et d’entreprises».

«Nous devons commencer à changer nos façons de vivre, de travailler et de nous déplacer, afin de mettre la Colombie-Britannique sur une voie plus propre et plus durable», a-t-il soutenu.

Le Parti vert de M. Weaver, qui a fait élire trois députés, a conclu un accord pour soutenir le gouvernement néo-démocrate minoritaire à la suite des résultats serrés des élections de mai 2017. «J’ai bien hâte de travailler avec le gouvernement, les entreprises et les autres intervenants afin d’appliquer ce plan, pour que les Britanno-Colombiens puissent compter sur un avenir radieux», indique M. Weaver dans un communiqué publié par le gouvernement.

Les plus populaires