La C-B élargit son action collective contre des fabricants d’opioïdes

VICTORIA — Le gouvernement de la Colombie-Britannique a décidé d’élargir son action collective proposée contre les fabricants d’opioïdes, permettant au gouvernement fédéral de se joindre à l’action en justice.

Parmi les autres changements prévus pour la Loi sur les recouvrements du montant des dommages-intérêts et du coût des soins de santé imputables aux opioïdes, citons le fait de permettre aux gouvernements provinciaux et fédéral de veiller à ce que les dirigeants des sociétés défenderesses puissent également être tenus responsables des nombreux décès liés aux opioïdes dans la province.

Le gouvernement a intenté une poursuite au nom des provinces et des territoires en 2018, alléguant que les fabricants et les distributeurs de médicaments ont utilisé des pratiques commerciales trompeuses pour augmenter les ventes, ce qui a fait augmenter les taux de dépendance et de surdose.

Purdue Pharma Canada est l’un des 40 fabricants et distributeurs nommés dans l’action collective, mais plus tôt cette année, la province a conclu un accord avec l’entreprise pour récupérer les coûts liés à la santé des opioïdes hautement addictifs.

Le ministre de la Santé de la Colombie-Britannique, Adrian Dix, a déclaré que le gouvernement faisait tout ce qui était en son pouvoir pour résoudre la crise des surdoses et que les modifications apportées à la loi permettront d’étendre les poursuites judiciaires contre plus de 40 fabricants et distributeurs d’opioïdes.

Un rapport du coroner provincial publié le mois dernier indiquait que le taux de décès liés aux drogues toxiques a doublé pour atteindre 42 pour 100 000 habitants, soit le double du nombre d’avril 2016 lorsque le gouvernement a déclaré une urgence de santé publique en raison du taux croissant de surdoses.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.