La Californie permet les concerts et autres grands rassemblements intérieurs

LOS ANGELES — Vendredi, les autorités de la Californie ont permis aux citoyens d’assister à des concerts en salle, à des représentations théâtrales et à des matchs professionnels de basketball pour la première fois depuis plus d’un an alors que le taux de personnes déclarées positives au coronavirus dans l’État a grandement diminué.

Les représentants de l’État n’obligent pas de preuve de vaccination pour certains de ces événements, mais ils limitent le nombre de personnes autorisées à y assister.

Les événements qui obligent une preuve de vaccination et un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19, seront autorisés à accueillir plus de personnes que ceux qui ne le font pas.

Seules les personnes vivant en Californie peuvent assister à ces rassemblements.

Les règles sont différentes pour les rassemblements privés à l’intérieur, y compris les mariages, les réunions ou les conférences.

Ceux-ci ne sont autorisés que si les invités présentent des résultats négatifs à un test de dépistage remontant à un maximum de 72 heures ou présentent des preuves de vaccination complète.

«Permettre certaines de ces activités aux personnes vaccinées est une incitation à la vaccination», a déclaré Dee Dee Myers, directrice du Bureau du Gouverneur pour les affaires et le développement économique.

«S’ils peuvent retourner à certaines de leurs activités préférées parce qu’ils sont vaccinés, alors j’espère que quelques autres personnes iront se faire vacciner.»

Les nouvelles règles semblent pousser la Californie vers un système de vérification de la vaccination, une question très controversée à travers le pays.

New York a lancé une sorte de passeport vaccinal numérique que les résidents peuvent utiliser comme preuve de vaccination dans les principaux lieux de divertissement, la présentation d’un test de dépistage négatif est également acceptée.

De son côté, le gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, a publié vendredi un décret interdisant aux entreprises d’exiger de soi-disant «passeports vaccinaux».

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire