La campagne de vaccination a bien fonctionné chez les 80 ans et plus

L’intensification de la campagne de vaccination contre la COVID-19 a permis de baisser le nombre d’infections chez les personnes âgées de 80 et plus, a indiqué dimanche l’administratrice en chef du Canada.

La Dre Theresa Tam a déclaré que cette baisse et la réduction des éclosions dans les CHSLD étaient rassurantes et démontraient que les vaccins apportaient de plus en plus d’avantages.

Elle a signalé que plus de 3,68 millions de doses de vaccin ont été administrées en date du 19 mars dans tout le Canada.

Cette déclaration survient au moment où plusieurs provinces comptent intensifier leurs efforts de vaccination au cours des prochains jours.

Malgré tout, la Dre Tam a affiché une certaine prudence, notant qu’après une certaine stabilisation dans la transmission de la COVID-19 à la mi-février,  le nombre moyen de cas quotidiens est revenu à la hausse.

Elle a dit que les taux d’infection sont plus élevés chez les personnes âgées de 20 à 39 ans. «Les complications graves sont moins courantes chez [elles], mais il importe de se rappeler qu’elles peuvent survenir à tout âge», a prévenu la Dre Tam. Elle ajoute que les plus jeunes adultes, «plus mobiles et ayant plus de liens sociaux», présentent un risque continu de propagation chez les populations plus vulnérables et dans les milieux à risque élevé.

La Dre Tam a lancé un autre appel à la vigilance. «En raison de l’augmentation continue des cas de variants plus contagieux, le maintien de l’application des mesures de santé publique et celles de protection personnelle est crucial pour réduire les taux d’infection et éviter une recrudescence de l’épidémie et les cas graves qui en découleraient, notamment les hospitalisations et les décès.»

Laisser un commentaire