La campagne de vaccination s’amorce samedi au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON — La ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick, Dorothy Shephard, a affirmé que son ministère anticipait avec excitation l’ouverture des premières cliniques de vaccination contre la COVID-19 pour les travailleurs de première ligne, samedi.

Mme Shephard a ajouté que ces cliniques étaient le commencement d’un nouveau chemin vers la normalité après la pandémie. 

Dernière province au pays à commencer sa campagne de vaccination, le Nouveau-Brunswick planifie d’offrir à 1950 travailleurs leur première dose du vaccin de Pfizer-BioNTech, qui sera suivie d’une deuxième dose trois semaines plus tard.

Parallèlement, la province a accepté l’offre d’une entreprise d’exportation de thon rouge se trouvant à l’Île-du-Prince-Édouard pour emmagasiner les vaccins dans deux de leurs réfrigérateurs. Ceux-ci maintiennent la température nécessaire de conservation du vaccin de – 70 degrés Celsius. 

Le propriétaire de l’entreprise, James Tompkins, en avait aussi prêté deux à l’Île-du-Prince-Édouard. Il a affirmé vendredi que les réfrigérateurs seront envoyés au Nouveau-Brunswick lundi.

La province maritime n’a reporté aucun nouveau cas de COVID-19 vendredi, pendant que cinq nouvelles personnes ont été infectées en Nouvelle-Écosse et sept à Terre-Neuve-et-Labrador. 

La Nouvelle-Écosse a annoncé qu’elle demandait désormais aux travailleurs qui se rendent parfois à l’extérieur de la province de se faire tester deux fois durant leur période d’isolement.

Laisser un commentaire