La CAQ biffe «gaz de schiste», «pétrole» et «natalité» de ses orientations

VAUDREUIL-DORION, Qc — Le chef caquiste François Legault devra expliquer dimanche pourquoi les mots «pétrole», «gaz de schiste» et «natalité» ont été retirés en catimini du site web de son parti.

En début de campagne, la Coalition avenir Québec (CAQ) s’engageait sur son site web, sous l’onglet «natalité», à soutenir les personnes souhaitant agrandir leur famille.

Parmi les solutions envisagées: une bonification du soutien pour le deuxième et troisième enfant, le rétablissement du programme de procréation assistée et un encadrement pour l’adoption.

Cet énoncé a été retiré le 29 août. Lorsqu’il a présenté sa promesse de donner jusqu’à 1216 $ de plus par enfant à partir du deuxième enfant aux journalistes, M. Legault a affirmé qu’elle n’avait rien à voir avec un désir d’augmenter la population du Québec.

Il a nié que la mesure visait à stimuler la natalité; il s’agirait plutôt, pour lui, de «mieux aider les familles».

La CAQ affirme que des modifications ont été faites pour éviter que l’on associe la promesse caquiste à un «bébé-bonus».

L’allocation famille de la CAQ viendrait bonifier les allocations familiales déjà existantes pour les familles avec deux enfants ou plus, a-t-on expliqué.

Par ailleurs, des médias ont noté que les mots «pétrole» et «gaz de schiste» ont également été biffés, après que les autres partis eurent accusé la CAQ d’être un parti «propétrole» sur les ondes de Radio-Canada.

La CAQ impute le changement à la refonte de son site web, prévue depuis longtemps.

Le parti affirmait récemment dans ses orientations souhaiter une «exploitation responsable du pétrole» et évoquait la possibilité de «l’exploitation du gaz de schiste par fracturation hydraulique» sauf dans les zones densément peuplées.

Il parle désormais «d’exploitation des ressources naturelles» sans faire mention ni de «pétrole» ni de «gaz de schiste».

La caravane caquiste s’arrêtera dimanche dans les circonscriptions de Vaudreuil, Chambly et Drummond-Bois-Francs.