La CAQ procède à une autre nomination partisane, accuse l’opposition

QUÉBEC — Le gouvernement Legault contrevient une fois de plus à ses propres principes en nommant un proche à la tête de la Régie des alcools, des courses et des jeux.

C’est ce qu’ont soutenu jeudi la cheffe de l’opposition officielle, Dominique Anglade, le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, et le président du caucus péquiste, Harold LeBel. 

Denis Dolbec, chef de cabinet du ministre des Finances Eric Girard, a été nommé régisseur et président de la Régie des alcools. Il arrivera en poste le 16 novembre prochain.

Cette nomination est «clairement, par définition» partisane, a accusé Mme Anglade lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale.

«Le premier ministre (François) Legault disait (…): « Je ne ferai pas de nominations partisanes, c’est terminé cette époque-là » et on constate que ça rentre dans la lignée des nominations partisanes qui ont eu lieu.»

M. Dolbec est devenu grâce à ses contacts un «gagnant à vie», a ajouté M. LeBel.

«C’est ridicule, a dénoncé à son tour M. Nadeau-Dubois. Il va falloir que le premier ministre cesse de gérer les nominations à partir de sa liste de contacts personnels.

«C’est rendu une habitude pour la CAQ de faire passer ses amis de la chaise politique à la chaise de la fonction publique sans aucune gêne.»

Dans l’opposition et au pouvoir, François Legault s’est maintes fois engagé à se tenir loin de toute nomination partisane.

Seule la compétence devrait entraîner une nomination, disait-il, avec une moue de dédain pour «les petits amis» du pouvoir ayant profité du régime précédent sans raison autre que politique.

L’ex-attachée de presse du premier ministre, Valérie Noël-Létourneau, est aujourd’hui la conseillère chargée des projets spéciaux de la délégation générale du Québec à New York.

Elle relève directement de la déléguée générale, Catherine Loubier, elle aussi une proche de M. Legault.

En juin, Marie-Ève Bédard, ancien bras droit du ministre Christian Dubé, a été nommée sous-ministre adjointe au ministère de la Santé.

Le mois suivant, Isabelle Mignault, ex-chef de cabinet de la ministre des Relations internationales Nadine Girault, héritait du poste de sous-ministre adjointe au ministère des Transports.

«Grande expérience»

Au cabinet du ministre Girard, on assure que la nomination de M. Dolbec a été effectuée sur la base de la compétence.

«M. Dolbec est un avocat avec une grande expérience en gestion, a déclaré l’attachée de presse Fanny Beaudry-Campeau. Il a occupé plusieurs postes au sein de plusieurs gouvernements, incluant celui du Parti québécois.»

Denis Dolbec a également été chef de cabinet au ministère de la Sécurité publique, «donc il connaît très bien la Régie des alcools, des courses et des jeux», a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire
Les plus populaires