La CAQ promet répit et soutien financier pour les proches aidants

THETFORD MINES, Qc — La Coalition avenir Québec y est allée mardi d’une série de promesses aux proches aidants.

De passage à Thetford Mines, mardi matin, le chef François Legault a avancé que pas moins de 1,6 million de Québécois assument ce rôle, certains sans même le savoir, et déchargent ainsi le réseau de la santé de milliers de personnes âgées et d’enfants handicapés.

Il s’est engagé à doubler leur crédit d’impôt jusqu’à concurrence de 2500 $ d’ici la fin d’un éventuel premier mandat caquiste et à injecter 15 millions $ par année dans le Fonds de soutien aux proches aidants dès 2021.

Le chef de la CAQ a aussi fait miroiter un peu de répit par le biais des maisons Gilles-Carles, où le proche aidé peut être confié aux soins de l’établissement. Il promet de soutenir la construction d’une vingtaine de ces maisons sur dix ans.

Accompagné notamment des candidats caquistes François Paradis et Marguerite Blais, M. Legault a aussi proposé la création d’un observatoire de la proche aidance, tel que recommandé par le Regroupement des aidants naturels du Québec, de même que l’adoption d’une première politique nationale à cet effet.