La CAQ retire de son site web le texte partisan qui vantait sa gestion de la pandémie

QUÉBEC — La Coalition avenir Québec (CAQ) a finalement retiré de son site web le texte partisan rédigé pour vanter son bilan après la cérémonie de commémoration pour les 10 500 victimes de la COVID-19.

Mardi en fin de journée, le premier ministre François Legault avait admis que le texte anonyme intitulé «Est-ce qu’une autre équipe aurait pu faire mieux?» était «un peu vantard».

Il avait affirmé que ce n’était pas son «style», tout en défendant le droit aux militants d’écrire de tels textes partisans pour dire: «Notre parti est meilleur que l’autre parti.»  

La CAQ, selon M. Legault, n’était pas différente des autres formations politiques à cet égard.

Dans son texte, la CAQ répond à sa propre question, en affirmant que «selon la majorité de la population et la plupart des analystes», une autre équipe n’aurait pas pu faire mieux.

Ce texte a beaucoup fait réagir, notamment parce qu’il a été rédigé «de manière concomitante à la commémoration des 10 500 décès», selon le Parti québécois (PQ).

Son chef, Paul St-Pierre Plamondon, a déploré l’arrogance de la CAQ, étant donné que le Québec revendique la moitié des victimes de la COVID-19 au Canada, alors qu’il représente 23 % de sa population.

À la question posée par la CAQ, le chef péquiste a répondu, tranchant: «Neuf provinces sur 10 ont fait mieux.» La cheffe libérale Dominique Anglade a dit partager exactement le même point de vue.

Mercredi en point de presse, le PQ s’est félicité du retrait du texte. 

«C’était indécent, et qu’on ait permis une telle lettre, ça en dit long sur l’état d’esprit du gouvernement et sur une arrogance qui ne cesse de se manifester», a réagi le chef parlementaire du PQ, Pascal Bérubé.

Pas à notre goût

La vice-première ministre, Geneviève Guilbault, a plus tard expliqué que le texte ne partait pas d’une mauvaise intention, mais qu’il ne reflétait pas «la nécessaire humilité qu’on doit avoir».

«Ce n’était pas tout à fait à notre goût comme texte.» 

Les journalistes lui ont demandé si elle était néanmoins d’accord avec les conclusions publiées par son propre parti. Selon Mme Guilbault, il est impossible de répondre oui à cette question. 

«Ça revient à dire que tout a été parfait dans la dernière année. C’est sûr que non. Il n’y a jamais rien de parfait. Par contre, on a fait de notre mieux, on a fait énormément de choses.»

Elle a poursuivi en balayant une fois de plus la demande de l’opposition de tenir une commission d’enquête publique indépendante sur la gestion de la pandémie.

De son côté, la directrice générale de la CAQ, Brigitte Legault, a affirmé que le texte n’a pas été retiré à la demande du premier ministre.

«Le texte d’un militant (…) qui visait surtout à souligner certains des exploits de membres de la haute fonction publique et de certains entrepreneurs a malheureusement donné l’impression d’une vantardise. 

«Nous avons donc décidé de le retirer, puisque ce n’était pas du tout le but recherché», a-t-elle déclaré dans un message envoyé à La Presse Canadienne.  

Laisser un commentaire

Depuis quelques temps ont voit des ressemblances avec legault et trump …. se donner des notes parfaites , devenir colérique avec des journalistes , aime pas les critiques , aime pas collaborer avec les parties d’opposition , faire des comparaisons boiteuses pour bien parraitre etc.. C’est pas mal honteux se lancer des fleurs de meme avec un bilan aussi médiocre que lui du québec.. J’ai vraiment de la misère a croire ses ‘super taux d’approbation de la Caq’ (souvent le meme sondeur)…..le vrai sondage va etre le jour de l’élection !

Répondre

legault ressemble beaucoup a trump : aime se donner des notes parfaites , devient colerique quand les journalistes critique , collabore pas avec lopposition , fait des compraisons boiteuses pour bien parraitre, »personne aurait pu faire mieux » « ont es les leaders dans la vaccination » etc…. avec un bilan aussi mediocre au quebec svp une petite gene … de grace….

Répondre