La cause d’Alek Minassian de retour au cour le 7 mai

TORONTO — La cause d’un homme accusé d’avoir tué 10 personnes en conduisant une fourgonnette sur un trottoir animé du nord de Toronto retournera en cour au début du mois prochain.

Alek Minassian, de Richmond Hill, en Ontario, fait face à 10 chefs de meurtre au premier degré et à 16 chefs de tentative de meurtre en lien avec l’attaque de l’année dernière.

La police allègue que l’homme de 26 ans a conduit une camionnette le long de la rue Yonge le 23 avril 2018.

La défense et la Couronne continuent à tenir des rencontres préparatoires au procès. Celles-ci se poursuivront à la prochaine date d’audience, le 7 mai.

À la fin de l’année dernière, le procureur général adjoint de l’Ontario a accédé à la demande de la poursuite de ne pas tenir d’audience préliminaire et de passer directement au procès.

Le procès est prévu pour février 2020.

Les plus populaires