La cause d’un pilote de Sunwing entendue jeudi dans un tribunal de Calgary

CALGARY – La cause d’un pilote de la compagnie Sunwing sera entendue jeudi devant un juge d’un tribunal de Calgary.

Miroslav Gronych, un ressortissant slovaque de 37 ans, est accusé d’avoir eu à sa charge le contrôle d’un avion pendant qu’il était en état d’ébriété et pendant que le taux d’alcoolémie dans son sang dépassait 0,08.

On ignore si M. Gronych lui-même comparaîtra ou si l’affaire sera traitée par un avocat en son nom.

L’appareil de Sunwing devait quitter Calgary tôt samedi avec des arrêts à Regina et Winnipeg avant de continuer vers Cancun, au Mexique.

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, entend s’assurer que les compagnies aériennes disposent de mesures adéquates pour vérifier l’aptitude de leurs membres d’équipage à piloter des avions.

Il prévoit envoyer une lettre à tous les transporteurs aériens qui opèrent au Canada.

Cette missive demandera aux compagnies aériennes de fournir une confirmation que leurs protocoles et systèmes de gestion de la sécurité sont à jour.

Selon Transports Canada, les principales compagnies aériennes disposent de systèmes de gestion de la sécurité qui visent à permettre d’identifier des menaces potentielles avant que celles-ci ne se traduisent en des problèmes d’envergure.

Le ministère a en outre affirmé qu’il examine actuellement les protocoles de Sunwing pour s’assurer que le transporteur aérien n’a pas failli à son devoir relativement à l’affaire de Miroslav Gronych.

Selon le règlement de l’aviation canadienne, les membres d’un équipage ne peuvent pas travailler s’ils ont consommé de l’alcool dans les huit heures précédant leur quart de travail ou s’ils sont sous l’influence de l’alcool.