La centrale nucléaire de Zaporijjia est rebranchée au réseau

BERLIN — La source d’alimentation externe de la centrale nucléaire de Zaporijjia, en zone occupée russe en Ukraine, a été réparée dimanche après avoir été endommagée par un bombardement, a indiqué l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Les dégâts avaient contraint l’installation à se débrancher du réseau et à s’appuyer sur des générateurs d’urgence.

L’AIEA a annoncé que la ligne de 750 kilovolts avait été rebranchée à la centrale après avoir été réparée pendant toute la nuit par des équipes ukrainiennes. La centrale a pu fermer ses générateurs qui lui fournissaient le courant nécessaire après la rupture de samedi matin.

Le directeur général de l’AIEA, Rafael Grossi, a déclaré sur Twitter que la réparation procurait «un soulagement temporaire à une situation toujours intenable».

La centrale est occupée par les forces russes depuis plusieurs, mais ce sont des employés ukrainiens qui la maintiennent en activité. Ses six réacteurs ont été mis à l’arrêt, mais elle a toujours besoin de l’électricité pour ses systèmes de refroidissement et autres fonctions de sûreté.

M. Grossi tente depuis plusieurs semaines d’établir une «zone de protection de la sûreté et de la sécurité nucléaires autour de la centrale». Il compte se rendre en Russie, puis en Ukraine, pour convaincre les autorités du bien-fondé de ce plan.

Il a condamné les récents bombardements dans des secteurs «qui peuvent affecter la sûreté et la sécurité» de la centrale, notamment à Enerhodar et à Zaporijjia, la capitale de l’oblast du même nom, toujours entre les mains des Ukrainiens.

La Zaporijjia est l’une des quatre régions ukrainiennes dont le président russe Vladimir Poutine a annoncé l’annexion en violation des lois internationales.

M. Poutine a aussi signé mercredi un décret ordonnant la saisie de la centrale nucléaire. Le ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine a qualifié la mesure «d’acte criminel». Selon lui, le décret «est nul et non avenu».

La société ukrainienne, Energoatom, a annoncé qu’elle continuera de gérer la centrale.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.