La Chambre des représentants veut limiter les pouvoirs de Trump face à l’Iran

WASHINGTON — La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a convoqué un vote jeudi sur une résolution visant à limiter les pouvoirs militaires du président Donald Trump face à l’Iran.

Les élus démocrates du Congrès sont de plus en plus nombreux à critiquer l’assassinat ciblé par les États-Unis du général iranien Qassem Soleimani en Irak.

Mme Pelosi a annoncé la tenue du vote dans une déclaration d’une page qui qualifie de «provocante et disproportionnée» la frappe ayant tué le général Soleimani la semaine dernière.

La majorité démocrate à la Chambre des représentants devrait facilement adopter la résolution malgré l’opposition des républicains. Un texte semblable présenté par le démocrate Tim Kaine au Sénat, dominé par les républicains, risque toutefois d’être rejeté, et même s’il était approuvé, le président Trump disposerait tout de même d’un droit de veto.

Le vote à la Chambre a été décidé peu après une séance de breffage sur l’Iran par de hauts responsables de l’administration Trump, que de nombreux démocrates ont jugée incomplète parce qu’elle ne contenait pas de justification spécifique de l’assassinat du général iranien.

L’Iran a riposté tôt mercredi matin en lançant des frappes de missiles sur deux bases militaires en Irak qui abritent des troupes américaines; aucune victime n’a été signalée.

«Les membres du Congrès ont de sérieuses et urgentes inquiétudes concernant la décision de l’administration d’engager des hostilités contre l’Iran et son manque de stratégie», affirme Mme Pelosi dans sa déclaration.

«Le Congrès ordonne par la présente au président de mettre fin à l’utilisation des Forces armées américaines pour s’engager dans des hostilités en Iran ou contre une partie de son gouvernement ou de ses forces armées», à moins que le Congrès ne déclare la guerre à ce pays ou pour empêcher une attaque de l’Iran contre les États-Unis et ses forces, poursuit la résolution de cinq pages.