La Chine ajoute un laboratoire scientifique à sa station spatiale en orbite

PÉKIN, Chine — La Chine a ajouté lundi un laboratoire à sa station spatiale en orbite permanente alors qu’elle s’apprête à achever la structure dans les mois à venir.

Le module du laboratoire Wentian a été lancé dimanche depuis la base spatiale de Wenchang, dans la province insulaire tropicale de Hainan, sous le regard d’une foule de photographes amateurs et de passionnés de l’espace.

Après 13 heures de vol, il s’est amarré avec succès au module principal Tianhe de la station de Tiangong à 03h13 lundi, selon l’agence spatiale China Manned Space Agency (CMSA).   

Le module Wentian est conçu pour des expériences scientifiques et biologiques, et pèse 23 tonnes plus lourd que tout autre vaisseau spatial à module unique actuellement dans l’espace, selon le quotidien chinois Global Times.

Il sera suivi d’un deuxième module de laboratoire, le Mengtian, dont le lancement est prévu en octobre. Trois astronautes vivent actuellement dans le module central pour une mission de six mois et ont supervisé l’arrivée et l’amarrage du module Wentian.

Une fusée Long March 5B-Y3, la plus puissante de Chine, a transporté le module lors du troisième lancement de ce type depuis que la station spatiale chinoise est entrée dans sa phase de construction. Il a été précédé par le vaisseau spatial cargo de classe Tianzhou et le vaisseau spatial avec équipage Shenzhou-14.

Le programme spatial chinois est géré par l’aile militaire du Parti communiste au pouvoir, l’Armée populaire de libération, qui a largement mené le programme Tiangong sans l’aide d’autres nations. Les États-Unis ont exclu la Chine de la Station spatiale internationale en raison de ses liens militaires.

Le programme spatial chinois a lancé son premier astronaute en orbite en 2003, ce qui en fait le troisième pays à le faire seul après l’ancienne Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et les États-Unis.

La Chine a fait atterrir des robots rovers – un véhicule robotique d’exploration spatiale – sur la lune et en a placé un sur Mars l’année dernière. Le pays a également renvoyé des échantillons lunaires et des responsables ont discuté d’une éventuelle mission avec équipage sur la Lune.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.