La Chine condamne un projet de loi américain sur la détention de Ouïghours

PÉKIN, Chine — La Chine a rapidement condamné le Congrès américain après que celui-ci ait approuvé, par une écrasante majorité, un projet de loi visant à imposer des sanctions contre la Chine en raison des détentions de Ouïghours, une minorité ethnique musulmane.

La législation condamne la détention d’environ 1 million de Ouïghours, Kazakhs et autres personnes dans l’extrême ouest du Xinjiang, en Chine.

Pékin a publié mercredi une série de critiques sévères contre le projet de loi, le qualifiant de nouvel exemple d’ingérence américaine dans les affaires intérieures de la Chine.

La Chine a déclaré que les États-Unis refusaient de voir ses efforts pour lutter contre le terrorisme et protéger les droits de l’homme dans le Xinjiang, ajoutant que le projet de loi «ignore les faits et mélange les choses en noir et blanc».

Les relations entre les deux pays étaient déjà tendues en raison de la signature par le président Donald Trump d’une loi soutenant les manifestations prodémocratie à Hong Kong.