La Chine détruit un barrage pour détourner des inondations qui ont fait 25 morts

PÉKIN, Chine — L’armée chinoise a fait exploser un barrage pour libérer les eaux de crue qui menacent l’une des provinces les plus peuplées du pays, alors que le bilan de la catastrophe s’élève maintenant à au moins 25 morts.

Le barrage a été détruit tard mardi dans la ville de Luoyang, au moment où des inondations submergent Zhengzhou, la capitale provinciale du Henan. Des résidents se sont retrouvés coincés par l’eau dans les transports en commun, des écoles, des appartements et des bureaux.

Au moins sept autres personnes sont portées disparues.

Des images mises en ligne sur Twitter montrent des utilisateurs du métro submergés jusqu’à la poitrine dans une eau brune et boueuse, pendant que des torrents coulent dans un tunnel.

Les transports et le travail sont perturbés à travers la province. Les rues ont été transformées en rivières dangereuses, inondant des résidences et emportant des voitures.

Au moins dix trains transportant 10 000 passagers ont été immobilisés, dont trois pendant plus de 40 heures, selon le magazine Caixin. Des portions de 26 autoroutes ont été fermées en raison de la pluie, a indiqué en ligne le ministère des Transports.

Une panne de courant a paralysé les ventilateurs d’un hôpital universitaire de Zhengzhou, obligeant le personnel à ventiler les patients manuellement, selon les dirigeants communistes locaux. Plus de 600 patients seraient en voie d’être transférés vers d’autres établissements.

Une femme qui se trouvait à bord d’un train dans un tunnel inondé a dit à son mari que l’eau atteignait presque son cou et que les passagers avaient de la difficulté à respirer, selon le quotidien Henan Business Daily.

Les responsables du métro ont tout d’abord dit à son mari que tous les passagers avaient été évacués, avant d’admettre que c’était faux quand il a partagé des images montrant que sa femme était toujours à bord.

Plus de 100 000 personnes ont été mises en sécurité. La province de Henan est un site culturel, industriel et agricole important.

Des images diffusées par la presse officielle mercredi montrent que le niveau de l’eau atteint maintenant la poitrine et que l’eau continue à tomber.

Au nord de Zhengzhou, le mythique temple Shaolin, connu pour ses moines maîtres d’arts martiaux, a été durement touché.

La Chine est fréquemment le théâtre d’inondations en été, mais la croissance des villes et la transformation des terres agricoles en banlieues a aggravé l’impact de ces catastrophes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.