La Chine impose de nouveaux tarifs douaniers aux États-Unis

PÉKIN, Chine — La Chine a imposé vendredi de nouveaux tarifs douaniers à des produits américains d’une valeur de 75 milliards $ US, en réplique aux hausses annoncées par le président Donald Trump.

Cette intensification de la guerre commerciale entre les deux économies les plus puissantes de la planète risque de plonger en récession une économie mondiale déjà chancelante.

Le ministère chinois des Finances a annoncé que Pékin prévoit aussi augmenter les tarifs imposés aux automobiles et aux pièces automobiles américaines.

Cette annonce survient à quelques heures seulement d’une réunion des leaders du G7 à Paris en fin de semaine.

Des tarifs de 10 pour cent et 5 pour cent entreront en vigueur en deux vagues, le 1er septembre et le 15 décembre, a dit le ministère par voie de communiqué. Il n’a pas précisé quels produits seront visés, mais le calendrier annoncé correspond aux hausses de M. Trump.

Washington fait pression sur Pékin pour qu’il réduise son déficit commercial et qu’il abandonne son intention de créer des entités mondiales dans les domaines de la robotique, des voitures électriques et d’autres technologies.

La guerre commerciale matraque les exportateurs des deux pays et alimente les craintes d’une récession mondiale.

Le gouvernement chinois a lancé un appel au dialogue à M. Trump plus tôt cette semaine.

Les États-Unis, le Japon et l’Union européenne estiment notamment que les intentions de Pékin vont à l’encontre de ses engagements d’ouverture des marchés. Le régime chinois aurait fait pression sur des firmes étrangères pour obtenir leurs technologies, quand celles-ci ne leur auraient pas été carrément volées.

Les leaders chinois ont offert quelques concessions, mais refusent de renoncer à une stratégie qui, selon eux, les mènera à la prospérité et leur vaudra une plus grande influence mondiale.

M. Trump a annoncé de nouveaux tarifs sur des biens chinois d’une valeur de 300 millions $ US à compter du 1er septembre. Certains tarifs ont ensuite été reportés au 15 décembre.

Un deuxième communiqué du ministère chinois des Finances annonce des tarifs de 25 pour cent et de 5 pour cent sur les automobiles et les pièces automobiles américaines à compter du 15 décembre. BMW, Tesla, Ford et Mercedes Benz risquent d’être les plus durement touchés.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire