La Chine suspend le dialogue sur certains enjeux après la visite de Pelosi à Taïwan

PÉKIN, Chine — La Chine a déclaré vendredi qu’elle annulait ou suspendait le dialogue avec les États-Unis sur une série de questions allant du changement climatique aux relations militaires, en passant par les efforts de lutte contre la drogue, en représailles à une visite cette semaine à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi.

Les mesures, qui interviennent alors que les relations entre Pékin et Washington s’enveniment, sont les plus récentes d’une série de mesures promises destinées à punir les États-Unis pour avoir permis la visite de Mme Pelosi sur l’île, qu’ils revendiquent comme leur propre territoire. La Chine a lancé jeudi des exercices militaires menaçants dans six zones juste au large des côtes de Taïwan qui, selon elle, se poursuivront jusqu’à dimanche.

Des missiles ont également été tirés au-dessus de Taïwan, ont déclaré des responsables de la défense aux médias officiels. La Chine s’oppose à ce que l’île autonome ait ses propres contacts avec des gouvernements étrangers, mais sa réponse à la visite de Mme Pelosi a été inhabituellement bruyante.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que le dialogue entre les commandants régionaux américains et chinois et les chefs des départements de la défense serait annulé, ainsi que les discussions sur la sécurité maritime militaire.

La coopération sur le retour des immigrants illégaux, les enquêtes criminelles, la criminalité transnationale, les drogues illicites et le changement climatique sera suspendue, a indiqué le ministère.

La Chine a déclaré vendredi que plus de 100 avions de combat et 10 navires de guerre avaient pris part aux exercices militaires autour de Taïwan au cours des deux derniers jours, tout en annonçant des sanctions principalement symboliques contre la présidente de la Chambre des États-Unis, Nancy Pelosi, et sa famille en lien avec sa visite à Taïwan plus tôt cette la semaine.

L’agence de presse officielle Xinhua a déclaré vendredi que des chasseurs, des bombardiers, des destroyers et des frégates avaient tous été utilisés dans ce qu’elle a appelé des «opérations de blocage conjointes».

Les exercices, que Xinhua a décrits comme étant organisés à une «échelle sans précédent», représentent la réponse la plus stridente de la Chine à la visite de Mme Pelosi. La présidente de la Chambre des représentants est la politicienne américaine la plus importante à s’être rendue à Taïwan en 25 ans.

Le dialogue et les échanges entre la Chine et les États-Unis, en particulier sur les questions militaires et les échanges économiques, ont généralement été au mieux interrompus. Le changement climatique et la lutte contre le commerce de drogues illégales telles que le fentanyl sont cependant des domaines dans lesquels ils ont trouvé une cause commune, et la suspension de la coopération par Pékin pourrait avoir des implications importantes pour les efforts visant à progresser dans la résolution de ces problèmes.

Sur la côte chinoise en face de Taïwan, des touristes se sont rassemblés vendredi pour tenter d’apercevoir tout avion militaire se dirigeant vers la zone d’exercice.

On entendait des avions de combat voler au-dessus de la tête et des touristes prenant des photos criaient : «Reprenons Taïwan».

La visite de Mme Pelosi a suscité des émotions parmi le public chinois, et la réponse du gouvernement «nous fait sentir que notre patrie est très puissante et nous donne confiance (pour) le retour de Taïwan», a déclaré Wang Lu, qui était en visite depuis la province voisine du Zhejiang.

La Chine est un «pays puissant et elle ne permettra à personne d’offenser son propre territoire», a de son côté affirmé Liu Bolin, un étudiant en visite sur l’île.

Sa mère, Zheng Zhidan, était un peu plus circonspecte.

«Nous sommes compatriotes et nous espérons vivre en paix, a déclaré Mme Zheng. Nous devrions vivre en paix les uns avec les autres.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.