La complaisance envers la COVID-19 inquiète le Dr Strang en Nouvelle-Écosse

HALIFAX — Le médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse est inquiet de l’attitude trop complaisante qu’a adoptée la population de la province au sujet de la COVID-19.

Le Dr Robert Strang reconnaît que la situation pandémique s’est améliorée dans la province par rapport au début de la crise sanitaire, mais il prévient que la COVID-19 représente toujours une menace importante à la santé publique, ce que la population ne devrait pas oublier.

Une nouvelle vague pourrait surgir l’automne ou l’hiver prochain, rappelle le Dr Strang, ce qui fait en sorte que les gens devraient continuer à porter le masque dans les endroits publics et à se faire vacciner, à son avis.

Selon le médecin-hygiéniste en chef, il n’est pas nécessaire d’imposer de nouvelles mesures sanitaires actuellement, mais les individus devraient prendre les moyens de se protéger eux-mêmes et de protéger les autres.

De nouvelles doses du vaccin contre la COVID-19 seront par ailleurs disponibles dès le début de la semaine prochaine en Nouvelle-Écosse, tant pour les adultes que pour les enfants.

De plus, dès le 6 septembre, les enfants de 5 à 11 ans pourront recevoir une première dose du rappel du vaccin pour les enfants de Pfizer, tandis que ceux âgés de 12 ans et plus pourront recevoir une dose de rappel supplémentaire, peu importe combien ils en ont reçu jusqu’à présent.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.