La Corée du Nord menace de prendre des mesures militaires sévères contre le Japon

SÉOUL, Corée, République de — La Corée du Nord a menacé mardi de prendre des mesures militaires audacieuses et décisives» contre le Japon alors qu’elle critiquait l’adoption par Tokyo d’une stratégie de sécurité nationale comme une tentative de transformer le pays en une puissance militaire agressive.

La déclaration de la Corée du Nord est intervenue quatre jours après que le Japon a annoncé une stratégie de sécurité qui reflète sa détermination à posséder une capacité de «contre-attaque» et à doubler ses dépenses militaires pour acquérir une position plus offensive contre les menaces de la Chine et de la Corée du Nord.

Le ministère des Affaires étrangères nord-coréen a déclaré dans un communiqué que les efforts du Japon pour acquérir une capacité de contre-attaque n’ont rien à voir avec l’autodéfense, mais constituent une tentative claire d’acquérir «une capacité d’attaque préventive destinée à lancer des frappes sur les territoires d’autres pays».

«La tentative insensée du Japon d’assouvir son avidité au cœur noir – le renforcement de sa capacité d’invasion militaire sous le prétexte d’un exercice légitime des droits d’autodéfense – ne peut être justifiée ni tolérée», a déclaré un porte-parole non identifié du ministère dans un communiqué relayé par les médias d’État.

La déclaration accuse les États-Unis de soutenir et de promouvoir les ambitions militaires japonaises et de saper la paix régionale. Elle indique que de telles actions présumées des États-Unis obligent la Corée du Nord à travailler dur pour mener à bien ses plans de développement de nouvelles armes stratégiques afin de contrecarrer les tentatives ennemies d’envahir le pays.

Le communiqué indique que la Corée du Nord veut s’assurer qu’elle peut prendre «des mesures militaires audacieuses et décisives» pour protéger sa souveraineté et ses intérêts nationaux face à la complexité de la sécurité régionale causée par la stratégie de sécurité japonaise.

«Notre pays continuera à prendre des mesures pour montrer à quel point nous sommes préoccupés et mécontents de la tentative injuste et avide du Japon de réaliser ses ambitions», indique le communiqué.

Comme dans certains autres pays asiatiques, les sentiments anti-japonais sont encore profondément ancrés en Corée du Nord à cause des atrocités commises par le Japon en temps de guerre. La péninsule coréenne était sous la domination coloniale japonaise de 1910 à 1945 avant d’être divisée en une Corée du Sud capitaliste soutenue par les États-Unis et une Corée du Nord socialiste soutenue par les Soviétiques à la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945.

Les médias d’État de la Corée du Nord critiquent régulièrement les actes répréhensibles de la colonisation japonaise. Sa déclaration de mardi a également souligné que le Japon avait infligé «une misère et des douleurs incommensurables au peuple coréen» pendant la domination coloniale.

La poursuite de la Corée du Nord pour mettre au point des missiles à pointe nucléaire est un problème de sécurité majeur pour le Japon, car ils sont capables d’atteindre le Japon ainsi que la Corée du Sud et les États-Unis. En octobre, la Corée du Nord a tiré un missile à portée intermédiaire au-dessus du Japon, obligeant Tokyo à lancer des alertes d’évacuation et à arrêter les trains.

La stratégie japonaise désigne la Chine comme «le plus grand défi stratégique» – devant la Corée du Nord et la Russie – aux efforts du Japon pour assurer la paix, la sécurité et la stabilité.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.