La Corée du Nord tire au moins 10 missiles: les sirènes résonnent en Corée du Sud

SÉOUL, Corée, République de — Des sirènes de raid aérien ont retenti en Corée du Sud après que la Corée du Nord a tiré une dizaine de missiles dans sa direction, mercredi, dont au moins un a atterri près de la frontière maritime entre les deux pays.

Les lancements sont survenus quelques heures après que la Corée du Nord a menacé d’utiliser des armes nucléaires pour amener les États-Unis et la Corée du Sud à «payer le prix le plus horrible de l’histoire» pour leurs exercices militaires conjoints.

L’armée sud-coréenne a affirmé que la Corée du Nord a lancé plus de 10 missiles de différents types au large de ses côtes est et ouest.

L’état-major interarmées a déclaré mercredi dans un communiqué avoir détecté trois missiles balistiques à courte portée tirés sur la ville côtière de Wonsan, dans l’est de la Corée du Nord.

L’un des missiles a atterri à 26 kilomètres de la frontière maritime des rivaux. L’armée sud-coréenne a souligné que c’était la première fois qu’un missile nord-coréen atterrissait si près de la frontière maritime depuis la division des pays, en 1948.

Les chefs d’état-major interarmées ont déclaré que la Corée du Sud ne tolérerait pas les provocations nord-coréennes et les traiterait sévèrement, en étroite coordination avec les États-Unis. Le pays a d’ailleurs renforcé sa surveillance des activités de la Corée du Nord.

En réponse aux tirs de missiles nord-coréens, la Corée du Sud a annoncé avoir procédé à des essais de missiles air-sol.

L’armée sud-coréenne a indiqué que ses avions de chasse ont tiré trois missiles à guidage de précision près de la frontière orientale des deux pays.

Les animosités sur la péninsule coréenne ont été vives ces derniers mois: la Corée du Nord testant une série de missiles à capacité nucléaire et adoptant une loi autorisant l’utilisation préventive de ses armes nucléaires dans un large éventail de situations. Certains experts doutent encore que la Corée du Nord puisse utiliser des armes nucléaires pour lancer les hostilités face aux forces américaines et sud-coréennes.

La Corée du Nord a fait valoir que ses récents essais d’armes visaient à émettre un avertissement à Washington et à Séoul au sujet de leur série d’exercices militaires conjoints qu’elle considère comme une répétition d’invasion.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.