La Corée du Sud et le Japon sont ensevelis sous la neige

SÉOUL, Corée, République de — Un temps hivernal frigide balayait l’est de l’Asie pour une deuxième journée consécutive mercredi, causant plusieurs pertes de vie et de multiples blessures au Japon et provoquant une ruée vers les vols au départ de l’île balnéaire sud-coréenne de Jeju dans la foulée de délais occasionnés par des tempêtes de neige.

Des chutes de neige abondantes et un froid sans précédent étaient à l’origine de vastes problèmes au Japon.

Le ministère sud-coréen de l’Intérieur et de la Sécurité ne témoignait pas dans l’immédiat de dommages importants ou de blessures graves en lien avec le temps frigide et les conditions glacées qui touchent le pays depuis mardi.

Au moins huit routes et dix trajets maritimes demeuraient fermés mercredi après-midi. Environ 140 maisons de la capitale, Séoul, et des régions avoisinantes rapportaient des dégâts d’eau alors que le mercure oscille entre -15 et -20 degrés Celsius sur la péninsule.

Un homme est mort à Oita, dans le sud du Japon, après avoir été écrasé par un arbre. On rapporte deux autres décès à Niigata, une préfecture du nord du pays, possiblement en lien avec le froid.

Deux autres personnes ont été retrouvées sans vie à Okayama, dans l’ouest du Japon. Le sous-ministre Yoshihiko Isozaki a dit aux médias qu’il pourrait s’agir d’accidents survenus lors de l’enlèvement de la neige.

Environ 400 maisons étaient privées d’électricité à travers le pays en raison de lignes électriques endommagées par des chutes d’arbres, a dit le ministère de l’Économie et de l’Industrie. 

Des milliers de personnes qui espéraient prendre le train dans les préfectures de Kyoto et de Shiga, dans l’ouest du Japon, ont dû passer la nuit dans des wagons ou des gares; 13 personnes ont été hospitalisées.

Des véhicules se sont retrouvés immobilisés sur les grandes routes du pays et des centaines de vols ont été annulés. La préfecture de Kyoto rapporte plus de 30 blessures, surtout après des chutes.

Le trafic aérien était rétabli après l’annulation ou le retard de centaines de vols au départ ou à destination de Jeju mardi, en raison des vents violents et des chutes de neige. Quelque 40 000 personnes qui s’y étaient rendues pour les vacances du Nouvel An lunaire n’ont pas pu rentrer chez elles.

Environ 540 vols, dont 70 qui ont été ajoutés d’urgence, devaient desservir Jeju mercredi, principalement pour ramener les touristes vers des villes du continent. On estime qu’entre 70 % et 80 % des passagers coincés à Jeju seront rapatriés.

L’île a reçu plus d’une vingtaine de centimètres de neige depuis mardi matin, pendant que des villes du sud de la péninsule, comme Gwangju et Gangjin, en ont reçu une dizaine. Plus de 70 centimètres de flocons sont tombés sur la petite ville d’Ulleung, dans l’est du pays.

Le mauvais temps semblait glisser vers la grande région de Séoul. Des chutes de neige abondantes étaient prédites de tard mercredi soir jusqu’à jeudi après-midi, selon le gouvernement, qui a mis en garde contre des conditions routières dangereuses.

Les dirigeants de la province de Gyeonggi, qui entoure Séoul, ont annoncé l’ouverture de près de 7000 refuges d’urgence pour échapper au froid.

Des avertissements de temps froid ont aussi été lancés en Corée du Nord. Le mercure devait friser les -20 degrés Celsius dans la capitale, Pyongyang, mercredi matin.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.