La Corées du Nord dénonce la coopération militaire États-Unis-Corée du Sud-Japon

SÉOUL, Corée, République de — La Corée du Nord a dénoncé, dimanche, les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon pour leur intention de renforcer leur coopération militaire dont elle dit être la cible.

Le régime nord-coréen a prévenu que cette décision des pays alliés le forçait à renforcer d’urgence, à son tour, sa capacité militaire.

La Corée du Nord a maintes fois cité ce qu’elle qualifie d’hostilité de la part des États-Unis et de ses alliés comme argument pour justifier la nécessité de son programme nucléaire. La déclaration de dimanche survient alors que les voisins du petit pays refermé sur lui-même croient qu’il s’apprête à mener ses premiers essais nucléaires en cinq ans dans le cadre de ses exercices de provocation.

«La situation qui prévaut appuie l’urgence de renforcer la défense du pays pour répondre à la détérioration de la sécurité dans l’environnement de la péninsule coréenne et du reste du monde», a déclaré le ministère des Affaires étrangères de la Corée du Nord sans préciser de quelle manière l’État prévoit renforcer ses capacités militaires.

Cette déclaration se voulait une réponse à la réunion tripartite entre les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon en marge du sommet de l’OTAN la semaine dernière. Les trois États s’étaient alors entendus pour solidifier leur coopération pour se protéger contre les menaces nucléaires de la Corée du Nord.

La Corée du Nord considère les exercices militaires menés par les États-Unis dans la région, et particulièrement ceux menés en collaboration avec la Corée du Sud, comme des répétitions en vue d’une invasion. Toutefois, Washington et Séoul ont répété abondamment qu’ils n’avaient aucune intention d’attaquer la Corée du Nord.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.