La Cour suprême accepte d’entendre une affaire de meurtre qui implique les Hells

OTTAWA — La Cour suprême du Canada a accepté jeudi d’entendre un appel dans le dossier d’un Néo-Écossais accusé d’avoir commis un meurtre à la solde des Hells Angels il y a 18 ans.

Dean Kelsie avait été reconnu coupable de meurtre au premier degré et de complot pour meurtre par un juge et un jury en 2003. Il avait écopé d’une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

La Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse lui a toutefois accordé un nouveau procès, l’an dernier, quand elle a statué que le premier juge avait commis une erreur lors de ses instructions aux jurés, surtout en ce qui concerne le témoignage des coaccusés.

Le tribunal avait également estimé que le juge aurait dû mentionner aux jurés la possibilité de rendre un verdict alternatif d’homicide involontaire.

La Cour suprême a accepté jeudi d’entendre l’appel de la Couronne de cette décision.

Sean Simmons a été abattu d’une balle dans la tête à Halifax en octobre 2000, puisqu’il avait eu une aventure avec la petite amie d’un membre du groupe de motards.

Quatre hommes, dont Kelsie, ont été condamnés dans cette affaire. Kelsie nie être celui qui a tiré la gâchette, en dépit des témoignages à l’effet contraire.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie