La Couronne appelle ses derniers témoins au procès de Dennis Oland

SAINT-JEAN, N.-B. — La Couronne devrait appeler à la barre ses derniers témoins, cette semaine, au procès de Dennis Oland, à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

La poursuite doit faire témoigner mercredi John Ainsworth, qui travaillait dans le bureau situé juste en dessous de celui où Richard Oland a été battu à mort, le 6 juillet 2011.

M. Ainsworth est l’un des deux hommes qui ont entendu des bruits sourds venant du bureau de la victime ce soir-là — vraisemblablement les sons du meurtre.

M. Ainsworth ne peut préciser l’heure, sinon pour dire qu’il avait entendu les bruits entre 18 h et 20 h, alors que son ami Anthony Shaw soutient qu’il les a entendus entre 19 h 30 et 20 h.

Or, la police soutient que Dennis Oland a tué son père entre 18 h et 18 h 30, lors d’une visite au bureau de l’homme d’affaires à Saint-Jean.

Dennis Oland, un conseiller en investissement, a été accusé du meurtre non prémédité de son père. Il a avait subi un procès pour ce meurtre en 2015, mais le verdict avait été annulé en appel et un nouveau procès avait été ordonné. Le nouveau procès, qui se déroule maintenant devant juge seul, devrait durer jusqu’à la mi-mars.

Les plus populaires