La crise des cryptomonnaies s’accentue: le bitcoin chute sous la barre des 20 000 $

LONDRES — La valeur du bitcoin a chuté samedi sous la barre des 20 000 $ US pour la première fois depuis la fin de 2020, un signe de plus de la crise touchant le secteur des cryptomonnaies.

Le bitcoin, la cryptomonnaie la plus populaire, a dégringolé de 9,7 % pour atteindre une valeur  inférieure à 18 600 $ en fin d’après-midi sur la côte Est, selon CoinDesk. Il était même tombé sous les 18 000 $ au cours de la journée.

La dernière fois que le bitcoin valait aussi peu remonte à novembre 2020, mais à ce moment-là, il était en plein essor. Plusieurs intervenants du secteur avaient alors prédit que le bitcoin ne rechuterait jamais sous les 20 000 $.

Après avoir atteint un sommet à près de 69 000 $, le bitcoin a chuté de plus de 70 %. 

Eteherum, une autre cryptomonnaie populaire, suit la même pente descendante depuis les dernières semaines. Elle a subi une chute semblable au bitcoin, samedi.

Ces chutes signalent de fortes perturbations dans le secteur des cryptomonnaies et dans le marché financier. Les investisseurs se débarrassent de leurs actifs les plus à risque, car les banques centrales haussent leur taux directeur afin de lutter contre l’inflation en escalade.

La débâcle des cryptomonnaies a effacé des dizaines de milliards de dollars en actifs. Elle a provoqué force appels à la régularisation de ce secteur en roue libre.

Cesare Fracassi, un professeur de finance de l’Université du Texas, ne croit pas que la glissade de Bitcoin doive être une grande source de préoccupation. Il s’inquiète davantage de la situation des plateformes de prêt.

«Le marché est frappé par une grande turbulence, dit-il. La raison de la chute des prix est l’inquiète provoquée par le surendettement du secteur.»

Un chef de file de la cryptomonnaie, la plateforme Celsius Network, a annoncé ce mois-ci qu’il interrompait tous les retraits et tous les transferts. L’entreprise n’a pas précisé quand ses 1,7 million de clients pourront accéder à nouveau à leurs fonds.

La plateforme Coinbase a annoncé mardi le licenciement de 18 % de sa main-d’œuvre. Pour le chef de direction et co-fondateur de l’entreprise, Brian Armstrong, cette décision était en prévision d’une période difficile.

Une autre entreprise, Stablecoin Terra, s’est effondrée le mois dernier, perdant des milliers de milliards de dollars en quelques heures.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.