La défense fait appel dans le dossier du joueur de hockey devenu tétraplégique

MONTRÉAL – La défense a décidé d’interjeter appel dans le dossier du jeune joueur de hockey devenu tétraplégique après une mise en échec violente, qui s’était vu accorder huit millions $ en dommages au début du mois de février.

Dans une décision jugée historique, le juge Daniel W. Payette avait estimé qu’«une patinoire de hockey n’est pas une zone de non-droit» et que Ludovic Gauvreau-Beaupré avait commis une faute civile en plaquant le Lavallois Andrew Zaccardo par-derrière à peine 38 secondes après la mise au jeu.

L’incident est survenu en 2010, alors que les deux joueurs étaient âgés de 16 ans. Depuis cette partie de hockey tragique, Andrew Zaccardo ne peut plus marcher, doit se déplacer en fauteuil roulant et a un usage limité de ses mains.

La défense a plaidé que, dans de telles causes, les joueurs acceptaient «des risques inhérents» à un sport où certains contacts sont permis, et que la mise en échec était un accident.

Le juge, qui a visionné le jeu puisqu’un parent l’avait filmé, a déclaré que cette version n’était «ni crédible ni fiable».

Ludovic Gauvreau-Beaupré et la société d’assurance qui assure la ligue de hockey et les joueurs avaient été condamnés à payer la somme de huit millions $, plus les intérêts et les frais de cour. Ils avaient 30 jours pour porter ce jugement en appel.