La demande pour les services de télécom est en forte croissance au pays

OTTAWA — La demande pour les services de télécommunication a augmenté depuis le début de la pandémie de COVID-19, disent avoir constaté les entreprises canadiennes de ce secteur.

Comparaissant virtuellement devant le comité permanent de l’industrie, des sciences et des technologies de la Chambre des communes, des dirigeants de Cogeco Communications ont signalé que le trafic sur le service internet a augmenté de 60 % dans le jour, le service de vidéo à la demande a connu une croissance de 40 %. Même phénomène pour les services de diffusion en continu, comme Netflix, où l’augmentation oscille de 20 à 40 %. La téléphonie est aussi plus utilisée.

De son côté, Rogers Communications a fait savoir que l’utilisation d’internet à domicile était en hausse de plus de 50 %, l’utilisation des appels vocaux sur son réseau sans fil de 40 % tandis que les appels sans frais 1-800 étaient 300 % plus utilisés.

L’entreprise torontoise a signalé que ses clients effectuaient plus de 50 millions d’appels vocaux sans fil par jour. L’augmentation constatée pour les lignes sans frais est sans doute attribuable au fait qu’elles sont nécessaires pour accéder aux programmes de soutien fédéraux.

Telus affirme que la pandémie avait démontré à quel point la connectivité est importante pour tous les Canadiens. L’entreprise de Vancouver a enregistré systématiquement un trafic quatre fois plus important que sa journée la plus occupée avant la COVID-19.

Du 18 au 31 mars, tous les agents d’appel de Telus ont adopté le travail à domicile. La société dit avoir facilité plus de 30 000 rencontres virtuelles entre un patient et un médecin depuis le lancement de sa plateforme en avril.

Xplornet Communications Inc., le plus grand fournisseur d’accès internet en milieu rural, a déclaré avoir vu une augmentation de 30 à 40 pour cent de l’utilisation de jour et a suspendu les frais de dépassement à la fin du mois de juin.

«La pandémie a démontré l’importance cruciale de l’élargissement de l’accès au haut débit rural. Les outils de travail à distance, de visioconférence et d’apprentissage en ligne que nous connaissons tous trop récemment sont rendus possibles par une connexion internet rapide et abordable», a déclaré la vice-présidente exécutive et avocate générale de l’entreprise, Christine J. Prudham, dans une présentation virtuelle aux députés.

Entreprises dans cet article: (TSX:T, TSX:RCI.B, TSX:CCA).