La dépouille d’un deuxième Canadien a été retrouvée dans les décombres à Surfside

Le corps d’un deuxième Canadien a été retrouvé dans les décombres de l’immeuble en copropriété qui s’est effondré à Surfside, en Floride, le 24 juin.

Affaires mondiales Canada a confirmé samedi soir que deux dépouilles de citoyens canadiens avaient désormais été retrouvées sur le site, et qu’au moins deux autres Canadiens étaient toujours portés disparus.

Aucun détail n’a été dévoilé concernant l’identité de la deuxième victime.

Le plus récent bilan fait état de 86 décès confirmés à la suite de l’effondrement de l’immeuble situé dans le sud de la Floride, tandis que 43 personnes sont toujours portées disparues.

«Nos pensées accompagnent les familles et amis qui ont perdu un être cher dans l’effondrement de l’immeuble de Surfside, en Floride. Nous souhaitons un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés», a écrit le porte-parole d’Affaires mondiales Canada, Grantly Franklin, dans un communiqué.

«Les agents consulaires à Miami apportent leur soutien direct aux familles des citoyens canadiens décédés et aux familles des personnes portées disparues et sont en contact avec les autorités locales pour recueillir des renseignements supplémentaires. Nous sommes prêts à fournir une assistance consulaire aux citoyens canadiens, si nécessaire», a ajouté M. Franklin.

Une première victime canadienne a été confirmée mardi par Affaires mondiales Canada. L’identité de la victime, Ingrid (Itty) Ainsworth, âgée de 66 ans, a plus tard été dévoilée par la police de Miami-Dade.

Mme Ainsworth, originaire de Montréal, vivait désormais en Floride avec son mari, Tzvi Ainsworth, qui a aussi perdu la vie lors de l’effondrement.

Des centaines de personnes se sont présentées mardi au siège mondial de l’organisation hassidique le Chabad-Loubavitch, à Brooklyn, pour rendre un dernier hommage au couple.

Aucun espoir de retrouver des survivants

Mercredi, les secouristes ont abandonné tout espoir de retrouver des survivants dans l’immeuble, indiquant aux familles en sanglots qu’il n’y avait «aucune possibilité de vie» dans les décombres alors que les équipes ajustaient leurs efforts pour récupérer davantage de restes.

Depuis deux semaines, deux fois par jour, les familles des personnes toujours disparues se rassemblent dans une grande salle de l’hôtel Seaview, où les autorités locales viennent faire le point sur les recherches.

De nombreuses personnes ont commencé à arriver avant ces réunions et à demeurer dans la salle après celles-ci pour discuter, s’enlacer, pleurer. Lors des journées où les nouvelles sont difficiles à entendre, des secouristes circulent dans la salle pour apporter du réconfort aux familles endeuillées.

Même si les recherches visent désormais à rescaper des dépouilles plutôt que des survivants, les rencontres avec les familles vont se poursuivre, a souligné la pompière et ambulancière de Miami-Dade, Maggie Castro.

«Évidemment, c’est une véritable tragédie, mais si je veux apporter un peu de positif dans toute cette situation, je dois rester auprès de ces familles, a mentionné Mme Castro.

«Je dois vivre les hauts et les bas avec eux, les regarder traverser cette épreuve et s’unir pour y parvenir», a-t-elle ajouté.

De nombreux points de contrôle entourent la salle où se tiennent les réunions avec les proches pour protéger la vie privée des familles.

De nombreux services ont été organisés dans la salle pour aider les familles. Des téléphones pour faire des appels téléphoniques internationaux gratuits ont notamment été installés, tandis que du soutien pour trouver des vêtements et un logement est aussi offert.

Plusieurs snowbirds, ces personnes qui passent une partie de l’année seulement en Floride, offrent leurs maisons de Surfside aux survivants qui n’ont plus de chez eux, a indiqué Rabbi Yakov Saacks, un ami d’une famille touchée qui est venu de New York pour apporter son aide.

Le propriétaire d’un immeuble de 16 logements de la région l’a également ouvert gratuitement aux survivants de Surfside pour le mois de juillet.

D’énormes plateaux de nourriture sont servis jour et nuit par des membres de la communauté qui tentent de faire leur part pour apaiser la douleur.

Pendant ce temps, Support Surfside a récolté deux millions de dollars pour les victimes et a promis deux millions supplémentaires. Une campagne de sociofinancement sur GoFundMe a aussi permis de récolter 1,7 million $ pour plusieurs familles.

– Avec des informations de Kelli Kennedy, The Associated Press

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.