La députée caquiste Geneviève Guilbault est assermentée à Québec

QUÉBEC — La députée de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, fait son entrée officielle à l’Assemblée nationale. 

Fraîchement assermentée, elle devient porte-parole du parti en matière de famille et prendra part à sa première période de questions mardi. 

La femme de 34 ans, qui attend un enfant en décembre, a remporté une victoire fracassante sur sa rivale libérale dans la circonscription de Québec le 2 octobre dernier, obtenant plus de 51 pour cent des suffrages.

Elle remplace l’ancien député libéral Sam Hamad. 

«Aujourd’hui est une journée empreinte d’émotions», a déclaré Mme Guilbault lors de la cérémonie d’assermentation.

«C’est un grand jour, sans doute le plus important pour moi depuis que je suis née, en attendant la naissance ma fille.»

Elle a remercié les électeurs d’avoir «initié un vaste processus de changement pour le Québec».

Mme Guilbault sera une joueuse-clé à la CAQ dans les mois à venir; le parti compte séduire les jeunes familles et faire le plein de leurs votes aux prochaines élections générales, le 1er octobre 2018. 

Le chef de la CAQ, François Legault, l’a d’ailleurs qualifiée de «ministrable», c’est-à-dire qu’il lui offrirait probablement un poste de ministre dans son cabinet s’il accédait au pouvoir l’an prochain.

«Évidemment, elle va vivre tous les enjeux que vivent les jeunes familles. Je pense que c’est un dossier central pour la CAQ», a déclaré M. Legault en mêlée de presse après la cérémonie.

«C’est quelqu’un qui a des convictions, c’est quelqu’un qui est une future maman, c’est quelqu’un qui est capable de garder son calme (…) et c’est quelqu’un qui exprime très bien ses idées», a-t-il ajouté.

Devant les médias, Mme Guilbault a élaboré sur les enjeux qu’elle entend aborder à l’Assemblée nationale.

Elle voudrait entre autres encourager les garderies à offrir des horaires atypiques, soutenir les garderies privées non subventionnées (un bel exemple d’entrepreneuriat, dit-elle), bonifier le congé parental accordé à ceux et celles qui adoptent un enfant, et favoriser la conciliation travail-famille.

«Moi, je veux vraiment me pencher là-dessus, voir est-ce qu’on peut faire quelque chose pour améliorer la vie de ces familles-là? Si oui, comment? Donc, c’est quelque chose que je vais regarder de très près», a-t-elle affirmé. 

Geneviève Guilbault est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en communication. Ex-attachée de presse du ministre libéral Jacques Dupuis, elle a aussi été porte-parole du Bureau du coroner lors des tragédies de Lac-Mégantic et de L’Isle-Verte, et, plus récemment, de la grande mosquée de Québec.

Sa nomination au poste de porte-parole en matière de famille a créé un effet domino au sein du cabinet fantôme de la CAQ. La députée Sylvie D’Amours passe ainsi de la famille à l’agriculture. Donald Martel hérite quant à lui du dossier de la stratégie maritime.