La députée conservatrice Diane Finley ne sera pas du prochain scrutin

OTTAWA — La députée conservatrice ontarienne Diane Finley, qui siège à Ottawa depuis 16 ans, a annoncé mardi qu’elle ne se représenterait pas aux prochaines élections.

Mme Finley a écrit sur sa page Facebook qu’après «toute cette aventure», il était temps de passer à autre chose. Elle représente la circonscription ontarienne de Haldimand-Norfolk depuis 2004, un rôle qu’elle qualifie d’«honneur de toute une vie».

Dans les gouvernements de Stephen Harper, de 2007 à 2015, elle avait été tour à tour ministre des Ressources humaines et du Développement social, de la Citoyenneté et de l’Immigration, des Ressources humaines et du Développement des compétences, et enfin des Travaux publics et des Services gouvernementaux. Dans l’opposition, elle faisait la liaison entre les députés et le parti national.

Mme Finley se joint à d’autres députés qui ont déjà décidé de ne pas se représenter aux prochaines élections, notamment Bill Morneau, qui a démissionné lundi de son poste de ministre des Finances.

Le député libéral torontois Michael Levitt a récemment annoncé qu’il quitterait son siège, tandis que le député conservateur Bruce Stanton a déclaré en juin qu’il ne briguerait pas un autre mandat dans sa circonscription ontarienne.

Laisser un commentaire
Les plus populaires