La digue de Sainte-Marthe-sur-le-Lac sera reconstruite, annonce Québec

La digue de Sainte-Marthe-sur-le-Lac pourra être réparée d’ici le printemps 2020, a annoncé vendredi le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, qui autorise des travaux d’urgence.

Il a fait cette annonce en présence de la mairesse, Sonia Paulus, lors d’un point de presse venant clore une autre semaine difficile dans la petite ville des Laurentides.

Quelque 6000 habitants de Sainte-Marthe-sur-le-Lac ont dû fuir leurs maisons le 27 avril dernier, lorsque le lac des Deux Montagnes s’est déversé dans la ville après la rupture de la digue.

Cette digue de 5,4 kilomètres sera réparée, reconstruite et rehaussée en fonction de plus hauts standards de sécurité, a déclaré M. Charette.

«Le ministère veillera à ce que les travaux soient faits dans le respect de l’environnement, notamment des écosystèmes naturels qu’abritent le lac des Deux Montagnes et les milieux humides qui le bordent»  a-t-il ajouté. 

Selon lui, les travaux à la digue s’imposaient; ne rien faire à moyen terme aurait entraîné la «délocalisation de plusieurs milliers de personnes». Près de 40 pour cent de la population de Sainte-Marthe-sur-le-Lac habite le périmètre qui vient d’être inondé ce printemps.

M. Charette a précisé qu’il ne croit pas que la réparation ou la construction d’une digue soit la solution pour toutes les municipalités du Québec.

«S’il y a d’autres demandes qui sont faites, les municipalités devront passer à travers le processus habituel, et on ne veut pas laisser entendre que c’est la solution à toutes les régions, mais c’est réellement la solution qui était la plus appropriée pour Sainte-Marthe.»

De son côté, Mme Paulus a salué la «diligence» du gouvernement Legault dans ce dossier.

«Cette annonce représente pour notre administration, mais surtout pour notre population, une avancée majeure afin de sécuriser notre territoire. Plusieurs résidantes et résidants sinistrés seront soulagés d’apprendre cette excellente nouvelle», a-t-elle dit. 

La construction d’une digue nécessite habituellement une autorisation en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement, puisqu’elle comporte des travaux dans des milieux humides et hydriques.

Toutefois, l’article 31.0.12 de la loi permet au ministère de l’Environnement d’autoriser des travaux d’urgence afin de réparer tout dommage causé par un sinistre.