La Dre Tam prie la population de demeurer vigilante malgré la baisse des nouveaux cas

Les autorités sanitaires du pays ont identifié, en date du 18 février, plus de 700 cas des différents variants de la COVID-19 dans l’ensemble du pays, a indiqué samedi l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam.

Selon elle, ces données soulignent la forte nécessité de rester totalement vigilants et de maintenir les pratiques personnelles pour se protéger contre le coronavirus.

La Dre Tam dit que ces pratiques et le respect des mesures de santé publique permettront d’empêcher «que ces variants se propagent au point de provoquer une recrudescence de l’épidémie, la rendant beaucoup plus difficile à contrôler».

«Des mesures collectives rigoureuses signifient que chacun doit tout faire pour un [minimum] d’interactions avec un [minimum] de gens, pour le moins de temps possible et à la plus grande distance possible, tout en portant un masque parfaitement ajusté», a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Si le nombre de nouveaux cas quotidiens continuent de baisser, la Dre Tam prévient la présence d’au moins 704 cas de variant peut provoquer une troisième vague encore plus forte.

«Les Canadiens sont priés de demeurer vigilants et de continuer de suivre les conseils des autorités de santé publique locales et de toujours prendre des mesures de protection individuelles pour assurer leur sécurité et celle de leurs proches», a-t-elle déclaré.

En date de jeudi, 664 cas du variant britannique, 39 du variant sud-africain et 1 du variant brésilien ont été identifié au pays.

Laisser un commentaire